Ces deux mots signifient « l’argent » en camfranglais

L’origine de ces deux mots qui signifient « l’argent » en camfranglais : « Marie Ngombe » et « Nkap »

Publié le 18 juillet 2019
Par Au Letch


Grace au camfranglais qui s’appuie sur le français, l’anglais et aux mots issus des langues maternelles, un mot possède plusieurs synonymes. Aujourd’hui, nous parlons de l’origine de ces deux mots qui signifient « l’argent » en argot camerounais.

Marie Ngombe : Les camerounais ont vite fait de surnommer le billet de 10 000 frs, Marie Ngombe. A tel point que certains artistes en font référence dans leurs morceaux. Malheureusement, la dame au recto du billet de 10 kollos ne se nomme pas Marie Ngombe. Le site de Fact Chcking camerounais, Stop BlaBlaCam nous renseigne à cet effet. « La Banque des Etats de l’Afrique Centrale  en l’apposant sur le recto ne rendait hommage à aucune figure camerounaise ou d’ailleurs. Il s’agissait, entre autres, à cette époque, pour la structure de renouveler sa gamme de billet en commémoration de son trentième anniversaire, mais aussi de réduire les formats de ses billets et de les sécuriser. Ce billet de 10 000 francs CFA appartient à la gamme de billet appelée « type BEAC 2002 », émise en 2002 et mise en circulation dès le premier semestre de 2003. » Ou les camerounais ont pris le nom là ou ooh ? Man no know ! Anyway, Marie Ngombe est toujours rare dans les poches des camerounais.

 

Nkap : Mot venu tout droit de la région de l’Ouest du Cameroun. Ce terme est une référence à un système de mariage en vigueur chez les Bamiléké avant la colonisation. Dans « Architecture, pouvoir et dissidence au Cameroun », Dominique Malaquais explique que, bien qu’interdite par l’administration française, cette institution restera florissante jusque dans les années cinquante. Dans les faits, Le Nkap fonctionne de manière suivante. « Je te donne sans dot, moyennant un simple cadeau, ma fille ; les garçons nés de cette union sont pour toi, mais les filles appelées Younkap, me reviendront ; quand elles seront en âge de se marier, c’est moi, Le Nkap, qui arrangerai leur mariage ; je percevrai leur dot, je les échangerai, ou je les marierai à leur tour sous le régime… Nkap ». C’est donc un système de crédit à un plan différé d’acquisition d’épouses. En d’autres termes, je te donne la femme, tu vas payer plus tard. On comprend maintenant pourquoi le terme Nkap revêt un sens proche d’une dette à rembourser.

 

 

Dans la même catégorie