Ces 10 types de sportifs qu'on croise le week-end

Ces 10 types de sportifs qu’on croise le week-end

Publié le 18 décembre 2019
Par Sandrine Mireille


Le  week-end est la période de la semaine où tout le monde veut show  que lui aussi do le sport.  De gauche à droite, dans tous les carrefours de la ville, c’est la course, les échauffements, les étirements. Cependant, dans la story du sport là hum, il y a niveau et  niveau.

Source : Afriknouvelles.infos

1- Le  Sportif  » chaud chaud «  : c’est celui pour qui noor, le sport est une question de vie ou de mort. Le gars yamo le cardio. Chap chap de from, le gars est déjà au Parcours Vita et il est prêt mollah, il know all les mouvements, il gère tous les couloirs du saut à la corde en passant par les pompes commando. Il peut même concurrencer le moniteur. Quand tu le niè s’agiter, tu croirais qu’il veut s’engager pour le tour du Cameroun à pied. 

2- Le sportif mannequin : pour lui, le sport c’est un way de minbayance. C’est celui qui vient do le sport comme un pro de l’Inter de Milan avec les derniers équipements authentiques, « niang niang » pas les chinoiseries qu’on voit partout à Mokolo, avec toujours une serviette portant ses initiales. Quand tu passes à côté de lui, l’odeur du parfum que le gars a porté peut te couper les narines.   De temps en temps, il se tamponne le visage pour show qu’il a fourni trop d’efforts physiques. Cependant, la mollesse avec laquelle le gars run vous pousse à vous demander s’il n’était mieux qu’il reste collé à son oreiller.

3- Le Sportif   farfelu : avoir une tenue  de sport, c’est important, il est capable de book  un chapeau en crête de coq sur la tête, un cycliste  et un  pardessus et de faire son sport dans la paix. Il ne gère pas vos histoires de style là. Son accoutrement peut te faire die de lap.  

4-Le musclé : Le sport pour lui, c’est comme la tchop, à la différence « chaud chaud », il yamo  la précision dans les mouvements. Il aime qu’on le see faire le sport torse-nu, où c’est pour montrer ses pectoraux oooh man no know. C’est qui est sûr c’est que les gos aiment zieuter le genre de gars-là, car il incarne la sécurité et la virilité.  

5-Le sportif gigolo : lui, il est la combinaison du gars chaud chaud, du mannequin et parfois du musclé, sauf que pour lui le sport, c’est un moyen de chasse. Il calcule les salles de sports stylées parce qu’à ce niveau, il y’a tous les calibres de go (les JCD, les maters genre Directrices Générales d’entreprise, les cadres, les grandes commerçantes…) Il know qu’il va qu’il va au moins une dizaine de go qui vont gérer ses dépenses, c’est pour ça qu’il s’applique pendant les exercices. Le gars veut être tracé pour bien vendre son corps. C’est son fonds de commerce. 

6- Celui qui fait le sport sur avis médical : celui-ci ne gerait pas le sport avant.  Tu pouvais meme croire qu’il ne peut jameung traverser un terrain de sport dans sa vie.  Ducoutement quand son médecin lui dit : « Msr, vous devez faire du sport, vous êtes très gros, vous courrez des risques d’hypertension artérielle » Son cœur n’est plus en place. 4 heures du matin, le gars a déjà lancé au Parcours Vita, il run plus que tout le monde. Quand tu le see, tu crois que c’est là, là, là que son poids va shiba. Il passe le temps à le dire aux gens, malheureusement pour lui, il y a toujours un courageux qui va lui dire que « Toi-même, tu ne vois pas que tu devenais déjà comme la maison ?  »    

7-Le buveur de bières et de bouillon : celui-ci, tu ne know pas quel genre de sport il do. Le gars est à fond mais  à la fin du match, il est le premier à courir chez mamie bouillon. Il commande même le bouillon de 5 000 sans oublier la bière qu’il ajoute dessus. Il peut mettre au sol la bière de 10 kolo. Quand tu le regardes, tu cherches à savoir pourquoi il perd son temps à venir faire le sport. Parfois, il ne se rassure même pas si sa femme et ses enfants ont tchop. 

8- Celui qui vient gérer ses rencards dans les espaces de sport :   Celui-ci ne vient pas tant pour faire le sport. Non oooh, il a pisté un nouveau « chat mort » et se dit qu’il va l’inviter. Pour tuer les soupçons de sa femme, il préfère go gérer sa tchiza au lieu de sport. A l’heure-ci, c’est « ni vu, ni connu ». Il rentre ensuite à la maison comme une petite fleur. 9

9- Celui qui vient gérer ses rencards dans les espaces de sport :  celui-ci ne vient pas tant pour faire le sport. Non oooh, il a pisté un nouveau « chat mort » et se dit qu’il va l’inviter. Pour tuer les soupçons de sa femme, il préfère go gérer sa tchiza au lieu de sport. A l’heure-ci, c’est « ni vu, ni connu ». Il rentre ensuite à la maison comme une petite fleur. 

10- Celui qui commence à courir comme un lièvre et est rattrapé par la réalité de la marche : quand on go do le sport, on n’est pas obligé de courir, on peut marcher aussi. Mais il y a toujours ces sportifs qui veulent ya que le sport est une seconde nature chez eux. Ils begin à courir comme Rambo et sont rattrapés par les réalités du terrain.  A un moment, ils commencent à transpirer comme un gars qui a attend les résultats de son bilan de santé.  Weeh c’est la course de quoi ? Est-ce que c’est obligé alors ? 

Le sport qu’on l’aime où pas aura toujours ses adeptes. Il y’aura toujours ceux qui font comme ci ils sont tombés dans la marmite de sport quand ils étaient petits comme Obélix. Il y’a aussi ceux pour qui le sport est un moyen efficace pour attraper les gibiers.   

Auteur : Sandrine Mireille

Une fille Bio ; pure et black avec un zeste d'humour et d' intelligence. Observer les gens et les ways de la société afin de tirer des conclusions. Internet ma seconde passion. Je suis au calme dans ma tête.

Dans la même catégorie