Christo Beks lance un atelier de graffiti dans la ville de Douala

Christo Beks lance un atelier de graffiti dans la ville de Douala

Publié le 6 avril 2018
Par Charly ngon


L’artiste plasticien Christo Beks organise un atelier de graffiti grand public dans la capitale économique.

Diplômé de l’Institut des beaux arts de Nkongsamba, l’artiste plasticien camerounais Christo Beks organise un atelier de graffiti dans l’enceinte de l’Institut Français de Douala. Durant trois jours les apprenants auront droit à un apprentissage sur les techniques de conception et de réalisation des fresques. Pour les personnes qui n’ont jamais compris ce monde où se mêlent les formes, les dessins et les couleurs, c’est l’occasion d’en savoir un peu plus.

Un atelier qui tombe à pic, puisqu’au Cameroun le graffiti commence à gagner du terrain. Cette présence se fait ressentir au niveau des espaces publics, comme au carrefour Ndokoti, au Lycée d’Akwa et dans bien d’autres lieux où les autorités ont fait appel à ses artistes pour concevoir des messages de sensibilisation. Surtout d’embellir la ville avec des dessins. Plus encore au niveau du streetwear où l’on peut admirer leur génie créatif. Ce n’est pas encore un aboutissement, mais il faut un accompagnement et plus de visibilité, pour faire connaitre le graffiti comme un art.

Il y à encore du chemin à faire dans l’univers du graffiti au regard de la place qu’il occupe. Il est considéré comme une affaire de délinquants. Le graffiti comme la plupart de certaines disciplines reste encore un oublié dans la culture. Heureusement que des initiatives comme celle de Christo Beks sont là pour rappeler l’importance de celle-ci dans la valorisation de la culture camerounaise.

NB : Le rendez-vous pour l’atelier de graffiti est fixé du 9 au 11 avril 2018 à l’Institut Français de Douala.




Dans la même catégorie

7 Partages
Partagez7
Tweetez
WhatsApp
Pocket