Ce qu’il faut retenir sur l’origine des Ossananga

Ce qu’il faut retenir sur l’origine des Ossananga

Publié le 9 août 2019
Par Charly ngon


Les Ossananga sont un peuple de bantou qui a vécu pendant longtemps au Soudan du Sud avant de venir s’installer définitivement au Centre. Une délocalisation forcée par Ousmane Dan Fodio qui voulait en faire des pratiquants de l’Islam.

Les Ossananga

Source: Facebook Abena Paul Alain/ Chefs traditionnels de Mbangassina

Les Ossananga sont un peuple de bantous qui seraient originaires du Soudan, plus précisément du Sud. Aujourd’hui ils vivent dans la région du Centre, dans le département du Mbam et Kim. Dans les localités de Ngoro, Mbangassina, Ntui, Yoko… Ils sont souvent confondus aux Ewondo et aux Bafia. Leur histoire comme la plupart des peuples qui vivent au Cameroun, puise ses origines au-delà du pays des crevettes. D’après les récits historiques, les Ossananga auraient été contraints de quitter leurs terres d’origine à la suite des conquêtes menées par Ousmane Dan Fodio, personnage emblématique dans l’histoire de l’Afrique. Ce dernier dans son objectif d’enrôler par force toutes les tribus animistes dans l’Islam lance une attaque aux Ossananga. Dans un premier temps ils vont se réfugier dans l’actuelle région de l’Adamaoua plus précisément à Tibati. Puis, ils vont se retrouver dans les forêts équatoriales du Centre.

Selon d’autres sources, les  Ossananga feraient partie d’un sous groupe Beti qu’on surnomme les waki. C’est un peuple qui s’identifie par une langue qu’on appelle Tuki.  Ils vivaient sur l’autre rive du fleuve Sanaga et son affluent Mbam. Lorsque Ousmane Dan Fodio arrive dans le centre-sud, il lance une attaque contre tous les peuples qu’ils croisent. Les Waki auront la vie sauve grâce au légendaire serpent  géant qu’on surnommait Ngan-medza , qui va sortir des eaux et les aider à traverser le fleuve Sanaga. Cette  épopée est la même que celle concernant les Beti, puisque au cours de cette traversée, le serpent avait transporté sur son dos toutes les populations ou presque vivant au bord de la Sanaga qui cherchaient à fuir les guerriers peuls.  C’est ainsi que après cette traversée les Ossananga vont se retrouver du coté du centre et un peu plus vers l’Est.

 

L’origine du nom Ossananga

Le nom Ossananga tire son origine du premier contact qu’il y a eu entre l’explorateur Allemand Gustave Natchigal et un homme qu’il croisa sur les bords du fleuve Mbam. Les deux hommes ne parlaient déjà pas la même langue, et lorsque l’explorateur a voulu connaître son nom, celui-ci a donné une réponse en Tuki qui n’avait certainement aucun rapport avec la question posée. Il répondit tout de même en disant  : « ossaá zú, nangá zú », ce qui signifie littéralement : « voici le fleuve, et voici la maison ». Au moment de prendre les notes, Gustave Natchigal va commettre l’erreur d’écrire « ossaá-nangá » au lieu de «  ossaà wa nangà » qui veut dire la rivière de la maison ou du village. Cette expression va connaitre une série de changement d’abord avec l’omission du wa qui va donner ossaá-nangá qui veut dire rivière-de-la maison, puis il y aura  « Ossa’ananga » qui va donner « Sa’ananga » et enfin sous l’ère de la colonisation française on adoptera le mot « sanaga ». Il signifie « Ceux qui habitent le long du fleuve Sanaga et du Mbam et Kim son affluent ».




 

 

 

 

 

 

Dans la même catégorie