Avec "Cold", Olgha NK dénonce la crise dans les régions anglophones du Cameroun

Avec « Cold », Olgha NK dénonce la crise dans les régions anglophones du Cameroun

Publié le 1 avril 2019
Par Mota__Savio

Pour le clip de « Cold », la chanteuse Olgha NK surprend – habituellement discrète – avec des visuels qui dénoncent sans ambages les atrocités subies par les populations des régions du Nord Ouest et du Sud Ouest du Cameroun.

Capture d’Ecran Youtube / Olgha NK

Les artistes camerounais ont fini par prendre position sur la crise anglophone. Quelques semaines après les lyrics sanglants de Jovi dans Peace, extrait de God Don Kam, son dernier album, le morceau du collectif Stand 4 Peace , le clip de We Need Peace, et le déchirant Let’s Talk de Askia, c’est au tour de Olgha NK de dévoiler un clip qui traite des conséquences de la crise en zone anglophone.

Une famille heureuse, des enfants scolarisés, un homme et une femme qui vivent en harmonie jusqu’au jour du debut des coups de feu, des casses, des atrocités : la crise anglophone au Cameroun. Cette famille qui fuit les conflits armés est parmi tant d’autres. Olgha NK a décidé d’en parler dans le clip de « Cold » (« Froid, froideur si vous voulez »), disponible depuis quelques jours sur Youtube.

Originaire de la région du Nord-Ouest du Cameroun, Olgha NK est signée chez BIMMAC SOUNDS, un label camerounais basé aux États-Unis. Il a pour objectif principal de déceler et accompagner de jeunes talents dans la réalisation de leurs objectifs de carrière. Olgha NK est la première signature.

Et paradoxalement à la joie qu’elle éprouve dans cette nouvelle aventure, elle choisit de s’exprimer sur la douleur et dela souffrance qui minent actuellement la vie dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun. It’s Cold ! On look le clip !

Dans la même catégorie