Dark Hunter Entertainment, la startup camerounaise qui s'investit dans les jeux vidéos

Dark Hunter Entertainment, la startup camerounaise qui s’investit dans les jeux vidéos

Publié le 5 février 2018
Par Dickson

Dark Hunter Entertainement vous invite à découvrir l’univers des arts graphiques. La start-up de développement de jeux vidéos et de fabrication de consoles de jeux vidéos en a fait son secteur d’activité. Vous l’avez sans doute compris les gameurs ne pourront plus se tourner les pouces.

Pour le projet Dark Hunter Entertainment, l’objectif est de se placer non pas comme le meilleur studio de développement de jeux vidéo au Cameroun, mais dans le monde; comme faisant partie des quatre meilleurs fabricants de consoles et enfin d’être le meilleur studio d’animation reconnu mondialement à travers leurs films, court-métrage et séries.

C’est avec à sa tête Brandon EBODE que la plateforme compte y arriver. Pour le jeune promoteur et CEO de 21 ans,  la startup comporte trois secteurs d’activités principaux à savoir « la fabrication de consoles de jeux, le développement de jeux vidéo et le cinéma d’animation. La fabrication est notre point névralgique car en Afrique il y a déjà des jeux vidéo qui sont développés, ce qui manque, c’est la plate-forme sur laquelle les jouer qui, elle aussi aura été développée en Afrique, c’est sur cette idée qu’on est parti pour fonder la startup ».

La startup Dark Hunter Entertainment est composée de 8 membres dont un en France et un autre en Inde. C’est une équipe organisée et ambitieuse que présente fièrement leur leader « Nous comptons actuellement au sein de notre équipe 08 membres, dont 04 font partie de l’équipe de développement et 03 dans l’équipe de fabrication ». Concernant les jeux vidéos, nous avons 03 étapes. « Nous commençons d’abord par produire une version démo, pour que le public ait une idée du genre de jeux que nous développons, ensuite un version bêta, destinée à faire ressortir les bugs et améliorations à fixer pour une expérience de jeu inédite et agréable et enfin la production du jeu complet. Actuellement nous développons un jeu de course et nous sommes à l’étape 1 » explique t-il.

Enfin, le jeune homme termine « Pour la console, nous avons 04 étapes, identifier le secteur le plus rentable et analyser le marché, recenser les composants utiles pour la fabrication d’une console ainsi que ses coûts de production et de vente, produire un prototype et le tester, et enfin produire des consoles prêtes pour le marché, sur ce point, nous en sommes déjà à l’étape 3, nous ne pouvons vous en dire plus car c’est encore confidentiel. »

Les difficultés sont toujours présentes et la principale est financière. Ceci se comprend aisément quand on connait le prix élevé des composants essentiels à la fabrication des consoles. Comme autre difficulté à surmonter, une augmentation du capital humain est  nécessaire afin de pouvoir avancer plus rapidement dans leur calendrier. Toutefois l’équipe reste optimiste. D’ailleurs Brandon EBODE nous informe que » la première console est en cours de création, encore à l’étape de conception. Nous travaillons d’arrache pied pour pouvoir terminer un prototype à présenter au CES ou à l’E3 2018. Notre premier jeu est, lui aussi en cours de développement.Nous vous présenterons des images de tests très bientôt dans un live sur nos pages facebook, twitter et YouTube alors restez connectés et suivez nous ».

Quand il s’agit pour le représentant de Dark Hunter Entertainment de parler de l’écosystème des startups au Cameroun, il reconnait son évolution constante.« Grâce à des startups telles que Will&Brothers ou encore Kiro’o Games, un engouement certain est né chez les jeunes camerounais et les ont poussé à se lancer dans le monde sauvage et impitoyable de l’entrepreneuriat ». conclue t-il.

 

ARTICLES SIMILAIRES