Comment une querelle entre chefs a donné naissance au nom Dschang ?

Comment une querelle entre chefs a donné naissance au nom Dschang ?

Publié le 8 mars 2019
Par Charly ngon


La ville de Dschang était connue avant sous le vocable de Fo-lekeu ou encore Foréké en désignation d’un royaume qui existait bien avant la venue des colons. La guerre entre les Foréké et les Foto aurait été le point de départ du changement de cette dénomination par les Allemands.

Musée des civilisations de Dschang

Après le traité Germano-Duala, les Allemands ne veulent pas seulement être présents au niveau de la côte, mais au-delà de ce qu’ils appelaient le Kamerustadt. C’est ainsi que  en 1895, ils lancent une mission d’expédition qui va les conduire jusqu’au village Foréké une localité située dans les Grassefields, laquelle deviendra plus tard Dschang. Fo-lekeu ou encore Foréké désigne le nom d’un royaume qui existe depuis trois dynasties. Il a été fondé par le roi Fo-Lekeu-ane.

A la tête de cette expédition coloniale Allemande se trouvait le Dr. Eugen Zingraft. Il était question pour les Allemands de maximiser leur présence sur leur nouveau territoire. Conscients des enjeux et des objectifs qu’ils voulaient atteindre, les Allemands installent une station militaire sous les ordres d’un certain colonel Hunter au niveau du village Foreke. Plus tard, les Allemands vont faire de cette localité un centre administratif et civil placé sous le contrôle du haut-commissaire Emil Rausch, nous sommes là en 1903.

Ce qui aurait été fait…

Entre temps le peuple Foréké et Foto se livrent une guerre tribale qui dure depuis  neuf ans, celle-ci a éclaté après le décès tragique en 1886 du roi Fo-Lekeu-ane. Au moment de donner un nom définitif à la localité de Foréké, les Allemands se trouvent face à un dilemme. Ils auraient pu suivre la même logique que les autres royaumes dont les noms font référence à leur chef comme Foréké, Foto, Fodonera, Fongo-Tongo, Fotetsa, Fossong-Wentsing, Fongo-Ndeng. Soit ils auraient tout simplement donné un nom en tenant compte du préfixe « Ba » qui désigne le lieu d’appartenance des populations par exemple  Baleveng, Bamendjou, Bamenda, Bafoussam, Batcham, Bafut et bien d’autres royaumes. Cette logique n’est pas prise en compte par les Allemands. C’est plutôt à partir des divergences qui existaient entre Foreke et Foto que le nom Dschang va être choisi.

L’interprétation allemande

Pour les linguistes l’origine du nom Dschang viendrait de l’expression « n-tsang » qui signifie querelle dans la langue Yemba, laquelle rejoint  les expressions allemandes « Zank » et « Zange » dans le sens de la similitude. Au-delà de la coïncidence phonique que l’on peut relever entre ses deux mots, l’expression « Zank » désigne une querelle en Allemand. Les Allemands avaient déjà compris que la guerre qui existait entre le roi des Foto (Temgoua) et le souverain des Foréké (Ndon-Mbu) n’était qu’une querelle, ils vont ainsi la designer par l’expression allemande « Zank ». Ainsi les expressions « n-tsang » et « Zank » qui exprimaient la même situation, auraient influencé le choix du nom Dschang. A côté de l’expression « Zank », il y avait aussi « Zange ».

La deuxième expression serait même celle qui aurait facilité la désignation du nom de la ville de Dschang selon certaines personnes. « Zange » signifie pince ou tenaille, les allemands l’utilisaient pour exprimer une situation de domination du genre prendre une personne en tenaille, l’avoir dans les griffes. L’image la plus probante celle des chefs qui se livraient la guerre, chacun avait une emprise sur l’autre. Les Allemands qui observaient cette querelle à distance dominaient à leur tour les deux rois par la puissance de leur armée. Pour les historiens, la portée d’une telle analyse s’appuie sur le fait que, les Allemands voulaient faire de Dschang une station militaire importante, laquelle devait servir de pôle administratif et centre de décision pour toute la région. La mise en place d’une station militaire, révélait l’intention des Allemands qui était de saisir leurs ennemis dans leurs serres, comme l’aigle allemand qui était le symbole de l’armée impériale.

NB : L’histoire sur l’origine du nom Dschang est loin d’être terminée, complétez seulement en commentaires. 

Source: Africapresse.com




 

Dans la même catégorie