Voici 4 rites ancestraux pratiqués chez le peuple Ossananga

Voici 4 rites ancestraux pratiqués chez le peuple Ossananga

Publié le 12 août 2019
Par Charly ngon


Les rites chez les Ossananga participent à l’animation de la vie dans la communauté. Traverser l’étape de la puberté, se défaire d’une malédiction ou encore solliciter la bénédiction des esprits ; sont là quelques raisons pour lesquelles les rites sont organisés. Nous vous présentons aujourd’hui quatre rites qu’on rencontre chez les Ossananga.

Rites chez les Ossananga

1-Nyoré

L’estime que les Ossananga portent encore à leurs les ancêtres disparus se manifeste à travers le rite Nyoré. Lorsque le village traverse des moments difficiles ou un membre de la famille, on interroge ses esprits pour demander leur assistance. Une directive salutaire à suivre qui pourra ramener l’harmonie au village. Cette consultation permet de maintenir le contact entre le monde des invisibles et celui des visibles.

2-SÔÔ

Chez les Ossananga, pour être accepté dans le cercle fermé des hommes, les jeunes garçons doivent subir une initiation. Le rituel consiste à braver certaines épreuves tenues secrètes, c’est donc à la fin de toutes ces étapes qu’on organise le SÔÔ, une manière de les féliciter d’être devenus des hommes sur lesquels  la communauté peut dorénavant compter.

3-Mbesso

Pour se défaire d’une malédiction qui se serait abattue dans une famille ou dans le village,  les familles Ossananga sont contraintes d’organiser urgemment une cérémonie de Mbesso. Ce rite consiste à invoquer les esprits pour mettre un terme aux effets de la malédiction afin que tout un  chacun retrouve une vie normale.

4-Ititimbri

Tout comme le Nyoré, l’Ititimbi fait aussi parti de ses rites qui consistent à implorer la grâce, la bénédiction et les faveurs des esprits. Il est célébré dans un lieu sacré et il est très populaire dans la communauté Ossananga. Sa célébration arrive au moment des grandes campagnes agraires ou encore des parties de chasse.




 

 

 

 

Dans la même catégorie