Slam’Up 2020, c'est parti pour une troisième édition

Slam’Up 2020, c’est parti pour une troisième édition

Publié le 17 mars 2020
Par Charly ngon


À vos agendas s’il vous plaît, les dates de la troisième édition du Slam’Up sont déjà connues.

Après la ville de Bangoulap, ce sera autour de la ville de Bertoua de rejoindre pour cette troisième édition, les villes de Douala, Yaoundé et Dschang qui sont habituellement dans la programmation officielle du Slam’Up. C’est l’une des nouveautés de cette année. Mais il faut dire que, ceci a été rendue possible grâce au succès de la première édition du Slam’Up qui n’est pas passé sans bruit. À un tel niveau que, dans les autres villes, le public a manifesté son ardent désir de voir aussi le slam’Up se déroulé dans leur localité respective. C’est donc l’Est qui est l’honneur cette année.

Dès cet instant, une dynamique s’est mise en branle pour que cela soit possible après la deuxième édition. Pour Ulrich Takam et Lydol, les promoteurs dudit évènement, cette nouvelle approche de rotation de villes leur permet non seulement d’aller à la rencontre d’un nouveau public, mais aussi de faire grandir leur audience. À côté de cela, il y a aussi un souci pour la team de semer les graines du slam et de l’humour sur toute l’étendue du territoire camerounais, peut-être un jour au-delà.

Comme à chaque édition, celle-ci sera placée sur le thème « Effets spéciaux », avec au menu des activités pédagogiques classées en master class pour le public. Parmi ses activités, il y aura un atelier d’humour qui sera dirigé par Ulrich Takam, un atelier de Slam avec Lydol qui donnera quelques astuces pour l’écriture d’un poème. Le Slam’Up vibrera aussi au rythme des envolées lyriques du rappeur LeBerger qui sera l’une des guests stars de ce troisième rendez-vous.

En dehors d’Ulrich Takam qui sera sur la scène pour déclencher une avalanche de four rire auprès du public, d’autres humoristes font aussi partie de l’aventure Slam’Up, à l’instar de Petit Gougou et Maori. Tout à côté, le public va aussi découvrir le talent artistique des participants qui ont pris part aux différents ateliers de formation à travers des prestations qu’ils donneront. Durant plusieurs jours, la caravane du Slam’Up va se déployer en grande pompe pour faire plaisir à son public. Alors ne manquez pas le rendez-vous, quand il arrivera dans votre ville.

Auteur : Charly ngon

Molah ne te fie pas à mon name, je ne suis pas un mbenguiste, je suis du bled comme toi. Les hauts et les bas sont notre quotidien, donc ne fia pas c'est entre nous quoi ... comme au letch

Dans la même catégorie