Signé sur le label de Locko, le duo One offre un premier EP tout en force

Signé sur le label de Locko, le duo One offre un premier EP tout en force

Publié le 30 août 2018
Par Mota__Savio


Intitulé  « Si ce n’est pas one c’est zéro », ce premier projet nous invite à découvrir deux potes qui se lâchent sur des thèmes qui célèbrent la vie tout simplement…

Cover/ si ce n’est pas zéro c’est one

La jeunesse continue de prendre le pouvoir dans la musique camerounaise. Remarqués pour leur participation à la Mboa Tape 4 en 2017, Blu et Max, qui forment ensemble le duo One, se sont fait connaître grâce à leur collaboration sur « Donne ma part sur ça »  (extrait de The Bridge sorti en 2018) avec Locko et récemment « Je suis sur ça » avec PaP. Des collaborations normales qui précédaient les titres « En latcho » ou « Salopette », que le binôme installé à Yaoundé a intégré dans ce premier projet musical : « Si ce n’est pas one c’est zéro ».

A l’écoute, six titres dont un amoureux (Charmer), triste (Tout seul…qui traduit mélancolie, solitude et même nostalgie. « ), touchant (Mama, une occasion de rendre hommage aux maters), ambiancé (Ça teh! et Salopette, qui poussent à s’amuser, profiter et cibler les petites ) et avec un peu d’egotrip pour pimenter les choses et surtout montrer qu’ils sont autant rappeurs que chanteurs ( Si ce n’est pas One c’est zero).

Signés sur Yema Productions

Lors de la signature de son contrat avec Universal, Locko annonçait que le duo One était les premiers artistes signés sur ledit label. Quelques mois plus tard, sans trop de pression, et loin d’une présentation en grande pompe, One sort son premier projet. Portés par leur jeunesse, soucieux de bien faire et respectueux des aînés, Blurr et Max entament véritablement leur carrière avec ce premier projet prometteur, qui prouve non seulement qu’un artiste ayant de la visibilité peut tendre la main aux jeunes et que ces derniers doivent saisir la balle…non plutôt le microphone au studio.

 




Dans la même catégorie