Au cœur du recyclage avec une provenderie qui fabrique 2.000 alvéoles par jour

Au coeur du recyclage à Bonaberi avec une provenderie qui produit 2.000 alvéoles par jour

Publié le 2 février 2018
Par Dickson


Produire des alvéoles à partir du recyclage du papier est la spécialité d’une provenderie installée à Douala. Déjà plus de quatre ans que l’aventure dure dans le quartier Bonaberi. Une révolution pour les acteurs de l’industrie agricole au Cameroun mais aussi une contribution à la lutte contre l’insalubrité et de la protection de la nature.

La petite entreprise à la base familiale s’agrandit de jour en jour pour intégrer des ouvriers temporaires qui travaillent à la chaîne. Tout commence par la phase de collecte. Le papier est la matière première et un élément incontournable dans le processus. Il provient des particuliers et des entreprises. Un tri est nécessaire pour retirer les plastiques et bouteilles. L’étape suivante est de mettre dans la broyeuse le papier et l’eau. Une fois la pâte envoyée dans la machine de production, les ouvriers recueillent les alvéoles formées à l’aide de contreplaqués. Le produit fini est exposé au soleil. Il faut noter que le séchage dure entre 4 et 6 heures de temps. Et voilà l’alvéole est prête à l’emploi.

La petite entreprise produit environ 2.000 alvéoles par jour mais est confrontée à plusieurs difficultés qui freinent son fonctionnement comme les coupures d’électricité et les cas de grippe aviaire. Il n’est pas évident de se deployer aisement dans l’écosystème entrepreneurial au Cameroun. On peut rajouter cette provenderie au top 10 des initiatives camerounaises qui font du recyclage. Bon vent à cette initiative révolutionnaire qui donne une deuxième vie au papier et facilite la vie aux fermiers.




Auteur : Dickson

Je fais partie de la Génération Androïde donc jamais sans mon phone. All les days, je jongle entre les fonctions de mélomane, d'internaute et de noctambule. En résumé, je suis un camerounais déjà avancé !

Dans la même catégorie