Pourquoi ça sort vite ? 5 choses à savoir

Pourquoi ça sort vite ? 5 choses à savoir

Publié le 7 octobre 2019
Par Charly ngon


Source: Niarela

L’éjaculation précoce est un dysfonctionnement qui se produit pendant un rapport sexuel. Beaucoup d’hommes en souffrent, et n’osent pas à en parler de peur de subir les railleries.  Today, on vous explique cinq choses à savoir  sur l’éjaculation précoce.

1-L’extrême fantasme

Le premier détail qui attire un homme vers une femme c’est son physique. Le physique est aussi le premier déclencheur de l’appétit sexuel chez certains hommes. Imaginez alors un mec qui yamo une go jusqu’à, le simple fait de la voir passer ou de l’entendre parler, il est déjà mouillé. Le jour où, il réussit alors son plan de Mbinda, il est tout naturel, qu’il ne réussisse pas à introduire sa carte de crédit dans le guichet. Son way va transpirer avant le temps. Le gars perd totalement son latin, son fantasme est devenu une réalité, au lieu de bien savourer ses choses, il verse l’amidon plutôt que prévu. Un vrai coq celui-là.

2-L’état d’esprit

Mollah tout se passe au niveau du tibia (cerveau). Avant un acte sexuel, le cerveau envoie des informations précises à toutes les terminaisons nerveuses du corps. « Les gars, le gibier là, je dois déjà concasser les ways. Ceux qui ne sont en pas encore prêts là, pardon arrangez-vous, la go ci a déjà trop tchop mes dos ». Bon, c’est ce qui arrive souvent dans certains cerveaux hein. Au lieu que le message circule niangalement, il est bloqué à un niveau. Parce qu’il est  soit le mec est compléxé par son kiki qui est minguili, soit il n’en revient pas d’avoir sur son lit une go qui est comme… Du coup, il perd un peu confiance en lui, et vous savez la suite non, il joua, joua joua !!!

3-La mauvaise alimentation

Notre corps a besoin d’aliments pour maintenir non pas seulement notre santé physique, mais aussi sexuelle. Au lieu de bien manger, c’est toi qui tchop le pain avec le beurre ou du chocolat du matin au soir, parfois tu ajoutes le tapioca avec les arachides. La kola c’est toi, le Mbita kola c’est encore toi. Même si ce sont des aphrodisiaques naturels, ils n’auront pas un effet attendu si on ne mange bien. Mangez bien les gars, il va de votre efficacité au plumard.

4-Les maladies vénériennes

Un gars est là, il traine avec une armée de maladies vénériennes qui ne dit pas son nom. Le chlamydia c’est lui, la syphilis encore lui. Parfois, il est juste mal soigné, et ces maladies ont le temps de fragiliser ses organes génitaux. Résultat, à peine il est entré, le voilà qui dit déjà ça vient oo maman clémentine. Papa tu as d’abord fait quoi avant de dire que ça vient.

5-L’hypersensibilité du bout du fusil

On va essayer d’appeler chaque chose par son nom hein. Ici nous faisons allusion au gland. Chez certaines personnes, il est tellement sensible que, dès qu’il frotte jessica, dans les minutes qui suivent, il va lâcher la bouilllie blanche ou jaune peu importe, parce que les gars ont souvent les ways bizarres qui sortent de leur corps. Un gland sensible réagit toujours comme le petit haricot rose qui aide les femmes à chanter l’élévation pendant la tuma.

Dans la même catégorie