« On va vous habiller », le concept qui oblige les célébrités à mieux s'habiller

« On va vous habiller », le concept qui oblige les célébrités à mieux s’habiller

Publié le 25 février 2018
Par Nyemson


Les internautes camerounais ont trouvé un nouveau passe-temps. Habiller «même par force » tous ceux et celles qui publient des photos « indécentes ». Le tour ci nor, les gars ont dérangé.

Cette fois ci, ça se passe dans le groupe Facebook Le Cameroun C’est le Cameroun (LccLc). Sur un mbindi post, deux photos sont exposées. Elles sont toutes identiques à un détail près. L’une, à gauche est une version originale et celle de droite inspirée de l’originale avec un effet wandayant, qui fait lap.

L’idée, c’est de recouvrir à coup de pinceau (oui de pinceau, professionnel ou pas), toutes les parties intimes d’une personne dont la tof aurait été trouvée sur le Net. En gros, poitrine oo, ventre oo, dos nu oo, fesses et cuisses, tout y passe ! C’est la censure et on ne gère pas les cibles. Elles peuvent être des stars camerounaises ou une personne lambda.

Au départ en effet, ce sont les photos des social medias celibrities artistes telles que Ruby Comédienne, ensuite des chanteuses comme Lady ponce, Charlotte Dipanda et Mama Nguea. Et enfin, la coco du Gambèh (Samuel Eto’o) qui n’a pas été épargnée. En vrai mollah aucun lait n’est donné ici, si ce n’est juste qu’un bout de tissu qui leur manquait pour recouvrir leur joli corps.




Mais comme la générosité est débordante au Cameroun, les acteurs du concept ont pensé à toutes leurs sœurs du Mboa qui s’exposent aussi sans pudeur. Autant dire qu’au Cameroun, le way a commencé sur le Net. Mais si les cibles concernaient plus les ngas (statistiquement, vu leur tchombé, elles sont le cœur de cible), les dames ont retourné l’affaire en visant à leur tour, tous les boys qui lep leur torse nus out.

À la base, le concept « On va vous habiller » a un objectif : « Notre combat, votre dignité ». L’initiative subventionnée à coup de likes, comments & shares, n’est pas prêt de die aussitôt. Pourquoi ? De nouveaux partisans ont envahi le mouvement et on parle déjà de la #OnVaVousRhabiller, #FashionPolice, #Hoha_Fashion_Police ou des #Rehabilleurs.

Si certains camerounais sont curieux de voir jusqu’où les initiateurs du projet vont tenir le coup, pour infos, ils auraient déjà pensé à tout. On note quelques démembrements du concept tels que : « On va vous forcer à être opposant » qui remplace tous les symboles du parti RDPC par ceux de l’opposition ; « On va vous noircir » qui remet de l’ordre chez les victimes du djansang. Hum allons seulement, nous au letch on va sauf que vous suivre !

 

Dans la même catégorie