Notre CAN(ne) sucrée : zoom sur l'équipe nationale du Cameroun de 1972

Notre CAN(ne) sucrée : zoom sur l’équipe nationale du Cameroun de 1972

Publié le 12 janvier 2022, par Charly ngon

L’équipe nationale du Cameroun de 1972 reste dans l’histoire du football, l’une des meilleures équipes de tous les temps avec des joueurs débordants de talents. Malgré son collectif de luxe, elle sera éliminée en demi finale de la huitième édition de la Coupe d’Afrique des Nations organisée par le Cameroun. Il y a cinquante ans.

equipe nationale du cameroun 1972

Source : Camfoot

 

En 1972 lorsque le Cameroun organise pour la première fois de son histoire la Coupe d’Afrique des Nations, tout le pays est en ébullition. Il se dit que c’était la joie partout, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest. Une fierté parce que au-delà d’abriter cette huitième édition de la grande messe du football africain, les populations camerounaises avaient une totale confiance à leur équipe nationale qui était composée à cette époque de talentueux joueurs dont les exploits de leurs prouesses sportives animaient de temps en temps les causeries dans les lieux de rassemblement. De la défense au milieu de terrain jusqu’aux avants-centres, c’était la crème du football camerounais.

Dans cette équipe de 1972, il y avait : Egoué, Bekombo François, Mbengalack, Tsébo , Maya Yebga joseph, Mvé Emmanuel, Kaham michel, Nlend Paul, Akono J.P, Simo Apolin, Owona, Léa Eyoum, Ndongo Paul Gaston, Ndoumbè Léa, Tokoto Jean pierre, Ndoga jean-baptiste, Manga Onguéné, Mouthé Phillippe. Des joueurs au sommet de leur art dont la seule évocation de leurs noms faisaient trembler leurs adversaires. Au regard des forces en présence, la victoire du Cameroun à cette compétition n’était qu’une formalité. Du moins c’est ce que tout le monde pensait. Une défaite n’était pas du tout envisagée, car tout le peuple était derrière son équipe et y croyait jusqu’à la demi finale où le scénario que personne n’attendait va se produire.

À la surprise générale, l’équipe du Cameroun tombera face au Congo sur un score d’un but à zéro. Les anecdotes glanées auprès des personnes qui ont vécu ce moment, il ressort que cette défaite avait plongé les gens dans une tristesse indescriptible, jusqu’au sommet de l’État. Personne ne voulait y croire, certains supporters ont eu du mal à quitter la cuvette de Mfandena, durant des heures ils sont restés là perdu dans leur pensée sans trop savoir ce qui venait de se passer.  Malgré sa victoire pour la troisième place, cet échec des lions avait laissé un goût amer. Au lendemain de cette compétition, le président Ahmadou Ahidjo va prendre plusieurs mesures, dont l’une va consister à donner à l’équipe nationale du Cameroun un nouveau nom.

Auteur : Charly ngon

Molah ne te fie pas à mon name, je ne suis pas un mbenguiste, je suis du bled comme toi. Les hauts et les bas sont notre quotidien, donc ne fia pas c'est entre nous quoi ... comme au letch