Mon Univers, le premier EP tant annoncé de Nabila, est sorti

Mon Univers, le premier EP tant annoncé de Nabila, est sorti

Publié le 10 août 2019
Par Au Letch


« Etudiante et artiste à plein temps, mannequin pub et actrice occasionnellement, je suis perçue par certains jeunes comme un modèle mais mon rêve est de pouvoir marquer l’histoire a travers ma musique. Je vous présente mon premier projet. Ma vision du monde. Ce monde rempli d’amour, de joie, de peine, de trahison, d’espoir. Ce monde qui tourne autour de l’amour. Au delà de tout, je vous présente Mon Univers. Welcome to my world… ». Nabila à l’introduction de son nouveau projet, fil conducteur de son univers. 

Nabila

Nous l’attendions depuis plusieurs mois, c’est aujourd’hui chose faite. Nabila vient de sortir son tout premier EP, Mon Univers. Composé de douze morceaux dont quatre sont déjà sortis en singles, Mon Univers offre une version longue de ce que nous avait montré la jeune chanteuse camerouno-maroco-espagnole dans « Prends Ma Main », « Tromper », « Ça Ira » ou encore « Ça Va Aller ».

Si l’on fait les comptes, en sortant ces quatre extraits, Nabila avait déjà dévoilé un tiers de Mon Univers, ce qui aurait pu laisser présager un projet au goût de déjà-vu. Que nenni. La jeune chanteuse nous emmène explorer son univers fait d’amour, rythmé par des instrumentales calmes et laissant carte blanche à sa voix douce et un ton qu’on pourrait qualifier d’ingénu.

La révélation musicale aux Canal d’Or 2018 s’est frayée un chemin dans la musique camerounaise. Elle est une figure de la la nouvelle génération de chanteuses. Sa cover de Sawa Romance de Locko, qu’on retrouve sur Mi Yi Dima, et la succession de clips sur Youtube, l’ont davantage fait connaitre et ont conforté son envie de réaliser son rêve de pouvoir marquer l’histoire à travers ma musique.

 

Rêves d’enfance

 

A l’âge de 12 ans, Nabila rencontre Annie Anzouer dont  l’histoire, le talent et la voix sont connus de tout le monde. Cette rencontre sera un tournant pour Nabila. Dix ans plus tard, elle partage un même studio d’enregistrement dans la ville de Douala avec Annie Anzouer. Avec « Femme Seule », Nabila réalise un rêve d’enfance en collaborant avec l’ex membre de Zangalewa. D’ailleurs, les deux femmes ont partagé la scène à en prélude à la sortie officielle de cet opus. Today, les deux femmes parlent de la solitude de la femme. Une femme qui a besoin d’affection, de tendresse et surtout d’amour comme tout le monde.

La majeure partie de l’album tourne autour de l’amour et ses sentiments voisins. L’approche est manichéenne. D’une part « Prends Ma Main » et « Mi Yi Dima » s’opposent à « Tromper » et « Pardon Pars » avec Tenor. D’autre part, « Comme C’est Pas Permis », et « Négligé », s’opposent à « Ça Va Aller » et « Give Me Your Love ». Au final, Nabila présente un univers mêlé de sentiments. L’amour en l’occurrence et ses avatars. L’artiste croit en l’amour, de manière candide en essayant de garder à l’esprit que tout n’est pas rose même dans le meilleur des mondes.

Pour ceux qui doutent encore de la prestance sur scène de la jeune chanteuse, âgée de 22 ans, elle a récemment donné deux concerts aux Instituts Français du Cameroun respectivement à Douala et à Yaoundé. Au Letch, nous sommes contents du chemin parcouru par Nabila et today, on vous invite à écouter son premier projet ICI. 

 

On écoute le projet !

Dans la même catégorie