Mercato Mode : Valerie Ayena signe à Paris - Auletch

Mercato Mode : Valerie Ayena signe à Paris

Publié le 21 janvier 2019
Par dartnaud


Celle qui est sans doute la plus influente des mannequins professionnels camerounais à l’international, quitte Dubai (Emirats Arabes Unis) où elle était basée depuis 2016 sous l’agence MMG Models, pour s’installer au pays de la mode, la France où l’agence CITY Models l’a récemment signée.
Valerie Ayena
En 2011, Valerie Ayena, réalise en écumant les runways de plusieurs évènements importants comme le K-Walk, Annual Show ou Lambo La Tiki by Rodrig Tchatcho, que sa vie est tracée vers une carrière de mannequin professionnel. C’est à ce moment là qu’elle signe son tout premier contrat sur la scène internationale.
En 2013, celle dont les scènes sud-africaines connaissent désormais les interminables jambes à travers toutes les best fashion events de Cape Town, Johannesbourg ou Durban, revient au Cameroun et décroche la Couronne de Miss Cameroun. Son rayonnement sous ce mandat reste encore aujourd’hui sans doute la meilleure incarnation de ce titre depuis la création du Concours. « J’étais déjà mannequin certes, mais gagner Miss Cameroun a tout changé pour moi » rappelle-t-elle, sur un sourire plein de nostalgie.
 En 2015, son travail la fait repérer par l’agence de mannequins MMG qui lui signe alors un contrat aux Émirats arabes unis à Dubai, la ville qui ne dort jamais. Elle s’y installe en 2016, pour défiler et poser pour les plus grandes marques : Cartier, Roberto Cavalli, Beverly Hills Polo, Piaget… Un cumul d’expériences extrêmement enrichissantes pour l’ancienne habitante de Douala.
Valerie Ayena
Il y a quelques mois, elle a été repérée par une model scout (dénicheuse de talents) basée à Paris, qui n’a pas perdu une seconde pour racheter son contrat. Quelques semaines après, elle est allée passer des tests photo à Barcelone puis, Paris. Ces derniers se sont révélés positifs. Sur les 6 agences que lui a présentées la chasseuse de têtes, 4 ont voulu directement la signer. Avec ce score gage de bonne performance (4/6), elle avait donc le choix entre différentes maisons, et c’est CITY Models Paris qu’elle a élu pour manager la suite de sa carrière comme on peut le voir sur le site de l’agence https://www.city-models.com/women/runway/1652-valerie-ayena/. « Ce deal fait de moi la première camerounaise à être délocalisée en tant que mannequin international. Un pas non négligeable dans l’histoire culturelle de mon pays » nous a-t-elle confié, boostée d’enthousiasme, avant de rentrer dans le ventre de l’avion qui l’a emmenée mercredi tard le soir dans la capitale française, où un shooting l’attendait déjà jeudi 16 Janvier.
Même si la très discrète Valérie ne nous révèle pas le montant de ce transfert, il s’agit d’une progression de carrière qui mérite grandement d’être saluée dans un pays où l’industrie de la mode peine à exister, et où la profession de mannequin souffre encore d’immenses clichés, brisant malheureusement des carrières. Elle espère réussir ce nouveau challenge, intégrer le circuit des Fashion Weeks majeures dont celle emblématique de Paris, pour porter plus haut encore les couleurs du 237 dans l’univers de la haute couture, et ainsi inspirer d’autres vocations dans notre pays.

Dans la même catégorie