Manu Dibango : le père de Soul Makossa est mort

Manu Dibango : le père du « Soul Makossa » est mort

Publié le 24 mars 2020
Par Charly ngon


Frappé de plein fouet par le Coronavirus, le légendaire saxophoniste camerounais Manu Dibango a rendu l’âme ce jour à Paris.

Source : Kewoulo

Manu Dibango a rangé son saxophone pour toujours. On ne l’entendra plus chanter sur son instrument de predilection ou encore sourire comme lui seul savait le faire. Et dire qu’il y a quelques jours, son supposé décès avait fait la une des réseaux sociaux, mais celui-ci avait été démenti aussitôt. Mais malgré cette assurance, l’etat de santé du saxophoniste camerounais restait toutefois préoccupant, surtout lorsqu’on connaissait de quoi il souffrait. Pourtant en ce jour, on aurait aimé lire autre que chose que ce message triste sur sa page facebook officielle :  « C’est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons la disparution de Manu Dibango, notre Papy Groove, survenue le 24 mars 2020 à l’age de 86 ans, des suites du covid 19 ». Il va ainsi rejoindre Francis Bebey, Eboa Lotin, Lapiro de Mbanga, Tom Yom’s et bien d’autres artistes qui l’ont précédés. Cette joie de vivre qu’on lui connaissait et qui ne lui quittait presque jamais restera toujours graver dans nos mémoires.

Manu Dibango – Soul Makossa – From The Original Album

null

Auteur : Charly ngon

Molah ne te fie pas à mon name, je ne suis pas un mbenguiste, je suis du bled comme toi. Les hauts et les bas sont notre quotidien, donc ne fia pas c'est entre nous quoi ... comme au letch

Dans la même catégorie