Et si l’histoire de la Saint Valentin m’était racontée par Auletch

Et si l’histoire de la Saint Valentin vous était racontée par Auletch

Le 14 février c’est la Saint Valentin, la journée consacrée aux amoureux. Si cette date est très particulière pour les tourtereaux frappés par la flèche de cupidon, il n’en demeure pas moins que son histoire soit aussi plus intéressante. Today sur auletch, on partage avec vous l’histoire de la fête des amoureux.

Image illustrative/ blogevaneos

Si le 14 février connait un grand succès, c’est justement parcequ’on a décidé d’en faire une journée spéciale pour exprimer son ndolo. Peu importe la manière ou la méthode, ce qui compte c’est le geste. Parfois après de nombreux sacrifices. L’histoire rapporte que c’est à partir du troisième siècle après Jésus-Christ, lorsque  l’empereur romain Claudius II  constate que chaque fois qu’un jeune se marie, il refuse de s’engager dans l’armée de peur de devoir quitter sa famille. Irrité par ce comportement antipatriotique, il interdit les mariages. Or à cette époque, aucun homme ne pouvait vivre avec une femme sans qu’elle ne soit sa femme.

Pour vivre pleinement leur amour, les jeunes chrétiens avec la complicité du père Valentin de Terni se mariaient en cachette. Lorsque la nouvelle tombe dans les oreilles de l’empereur, il fait arrêter le prêtre et l’envoie en prison. Privé de liberté,  il fait la connaissance d’une fille, dont certains diront qu’elle serait la fille du geôlier et qu’il serait tombé amoureux d’elle. Il se dit qu’avant sa décapitation un certain 14 février, il lui aurait laissé une lettre d’amour dans laquelle il a signé « Ton Valentin ».

Mais pour d’autres historiens, cette fête aurait des origines païennes. Tenez par exemple entre le 13 et 15 février, a lieu la fête des Lupercales dédiée au dieu de la fertilité Lupercus. Pendant les festivités, on pratique des rituels et des sacrifices d’animaux. Les prêtres après avoir procédé aux différentes cérémonials, enduisent les jeunes de familles nobles du sang des animaux sacrifiés. Armés de lanières de peaux de bouc, ils vont en direction du village en courant. Chaque femme qu’il croise sur leur chemin est battue, cette manière de faire dit t-on permet à la femme d’être féconde.

Puis la fête prend les allures d’une « loterie d’amour », où les jeunes tirent au sort le nom d’une partenaire avec qui ils veulent passer la soirée ou continuer une relation jusqu’au mariage. Face à cette barbarie, le Pape Gélase I fait abolir cette fête vers 495 et la remplace en décrétant le 14 février jour de l’amour en hommage au saint patron des amoureux qui est saint Valentin. Rappelons qu’il existe au moins trois différents saints qui sont nommés Valentin dans la tradition chrétienne : Valentin de Rome, Valentin de Terni et un autre martyr ayant vécu en Afrique du Nord. Donc on peut imaginer plusieurs histoires autour de ce martyr de l’amour qui est valentin.

A partir du vingt unième siècle, on assiste à une nouvelle manière d’exprimer son amour pour son ou sa partenaire en utilisant des cartes décorées de cœur rouge. Les américains sont les premiers à commercialiser les cartes d’amour. Aujourd’hui cette fête qui est laïque, touche toutes les couches sociales. Certaines personnes reçoivent des bouquets de fleurs, des invitations dans un restaurant ou encore des objets personnalisés. C’est aussi un jour au-delà du fait qu’il soit réservé aux couples qui s’aiment, est aussi un moment pour manifester son amour au sens simple du terme à son collègue, sa sœur, un voisin ou une personne à qui on tient.

Ce 14 février, ils seront donc des millions de par le monde et au letch en particulier à vibrer au rythme de l’amour. Bonne fête de l’amour à tous les letchois(es).

 

Molah ne te fie pas à mon name, je ne suis pas un mbenguiste, je suis du bled comme toi. Les hauts et les bas sont notre quotidien, donc ne fia pas c’est entre nous quoi … comme au letch

Tags:


Article de la même catégorie

10 phrases chocs des parents après l’échec de leur enfant


Top 10 des jeux vidéo préférés des camerounais


10 arguments qui témoignent du « vivre ensemble » au Cameroun


10 choses qui prouvent que tu es à Douala


Les 10 principes d’un gigolo camerounais


WEB TV : REGARDEZ LE LIVE


Actualités

Magasco en cavale contre le moindre effort dans son nouveau clip : « Under My Bed »

A la découverte de « La Nyama », une chaîne de restauration estudiantine à Yaoundé

Noohkema Game Studios annonce « Meenlah » le premier jeu inspiré de la mythologie africaine

En 18 jours « Guanxi Investment » lève plus de 4 millions de Fcfa et rejoint Monetbil

« Pikin 4 Sun », le nouvel EP brillant de Pascal a.k.a Yung King est disponible

Auletch est un ensemble de plateforme interactif entièrement dédié aux cultures du Cameroun. Nous mettons en avant et présentons les différentes facettes qui font la diversité culturelle du Cameroun. Sur un ton décalé, nous parlons d'art, mode, littérature, histoires, traditions, musique, société, beauté, bien-être et entrepreneuriat.

© Auletch 2018 - Mentions légales - Contact

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?