LFC AWARDS 2019 : Une deuxième édition à l’image de la première

LFC AWARDS 2019 : Une deuxième édition à l’image de la première

Publié le 13 décembre 2019
Par Charly ngon


La deuxième édition des LFC AWARDS s’est refermée le 28 novembre 2019 à la salle Canal Olympia de Bessengue sur une note positive. Une fois de plus, la tradition a été respectée avec plusieurs distinctions remises aux acteurs du cinéma camerounais. 

Source: Le film camerounais

La soirée des LFC AWARDS a tenu une fois de plus son pari ; celui de rassembler et de célébrer pour une deuxième fois, le mérite des acteurs du septième art camerounais. Un an après la première édition qui avait été unanimement saluée par les médias et la grande famille du cinéma au 237 en particulier, le challenge de la deuxième édition était donc de faire rêver à nouveau le public qui était impatient de suivre ce rendez-vous. Et sur ce, la promotrice de l’évènement Françoise Ellong, a une nouvelle fois composé avec l’équipe qui l’accompagne depuis la première édition. 

Comme par le passé, tout a été peaufiné au moindre détail pour rendre la soirée du 28 novembre 2019 mémorable. En commençant par la décoration du cadre qui devait recevoir l’évènement. Puis par une forte mobilisation technologique déployée afin de permettre aux internautes de vivre en direct la retransmission de la soirée sur la page Facebook du webzine « Le film Camerounais ». Et c’est à partir de dix-neuf heures qu’on a commencé à voir tout le gratin ou presque du cinéma camerounais faire son entrée dans l’enceinte de la salle Canal Olympia de Bessengue, on aurait dit une rentrée de classe. Ceux qui étaient là l’année passée étaient plutôt très enthousiastes d’être là à nouveau, à l’opposé des nouveaux qui essayaient timidement de ne pas rester en retrait de l’ambiance bon enfant qui régnait ce soir. Chacun à tour de rôle foulait la longue bande du tapis rouge, sous le regard témoin et jovial des hôtesses qui ne manquaient pas au passage de lancer quelques civilités d’usage. 

Pour ce nouveau rendez-vous, les invités ont vraiment joué leur partition. Au niveau du style, c’était du grand d’art avec des tenues sublimes. De Syndy Emade, en passant par Blanche Bana jusqu’à Sonita Fabiola pour ne citer que ceux là, les actrices camerounaises ont révélé une fois de plus leur côté glamour. Avec de magnifiques tenues de soirées taillées sur mesure. Les Hommes alors, rien à dit, ils ont tout simplement donné la réplique, et cela de la plus belle des manières à leurs collègues femmes. Ils portaient des tenues chics qui leur donnaient cette allure de gentlemen extraordinaires. Et même les autres invités de la soirée n’ont pas boudé leur plaisir en s’affichant majestueusement avec leurs belles tenues.

Avant l’ouverture de la soirée, les invités ont eu droit à un cocktail organisé à l’entrée. Une petite halte qui a donné lieu à d’autres retrouvailles entre acteurs, chacun profitant du moment pour immortaliser l’instant avec son téléphone portable. Sur le photo call, c’était aussi la même ambiance, tout le monde voulait laisser une trace de son passage à cette deuxième édition des LFC AWARDS.  Et c’est à la suite du discours inaugurale de Françoise Ellong que la cérémonie a débuté. Cette année encore la soirée a été diligente des mains de maître par Serge Abessolo. L’acteur gabonais qui est un grand passionné de la culture camerounaise, et un hôte de choix pour les LFC AWARDS a auréolé la soirée de sa classe, le tout agrémenté des vannes comme lui seul sait le faire. Une autre icône et pas des moindres était aussi de la partie, il s’agit de la diva Rachel Tchoungui. L’artiste camerounaise qu’on ne présente plus a gratifié le public de sa magnifique voix avec une note de musique aux odes de l’amour du Cameroun et du vivre ensemble. Surtout en ce moment où on a besoin de tout le monde pour construire ensemble notre identité culturelle.    

Rappelons que cette année, d’autres catégories ont été primées. C’est une promesse qui avait été faite par Françoise Ellong au tout début de cette aventure. D’où la vision des LFC AWARDS, valoriser toute la chaîne du cinéma. Ainsi donc, à chaque édition, une ou plusieurs catégories seront ajoutées, ceci pour qu’on ait à la fin toutes les entités du cinema représentées. Une démarche qui a pris effet à cette deuxième édition avec par exemple le prix de l’ombre. Et au fur et à mesure que les éditions se succéderont, on en verra encore d’autres. En attendant la troisième édition qui est prévue pour l’année prochaine, voici en intégralité les lauréats de la deuxième édition des LFC AWARDS 2019.

LFC CINEPHILES PRIZE :

Hervé Nguetch officiel 

PRIX D’HONNEUR :

Pierre Claver Abiassi alias Saint Papy et Philémon Blake Ondoua

PRIX DE L’OMBRE :

Ferdinand Sylvere Engo, Prix Spécial du 1er Assistant Réalisateur

Dans la categorie documentaire :

Meilleur Documentaire 

NTARABANA de Woukoache François

Dans la catégorie courts metrages :

Meilleur Acteur 

SAGARA MOCTAR dans « La Marche » de Mor-Jougan Yadia

Meilleur Actrice

 ELIZABETH NGONGANG dans « The Mad Man » de AK ST Ralph

Meilleur Scénario 

 « HANDS » un film écrit par Lea Malle Frank Thierry

Meilleur Court-métrage

« Le Voile » de YAMB MARVIN

Dans la catégorie LONGS METRAGES :

Meilleure Actrice dans un 2nd rôle 

 Cynthia Elizabeth Ngono dans « TRAUMA », une fiction realisée par elle-meme 

Meilleur Actrice dans un 1er rôle 

 EMADE SYNDYdans « VIRGIN BLADE » réalisé par Chinepoh Cosson

Meilleur Acteur dans un 2nd rôle 

 EPULE JEFFREYdans « VIRGIN BLADE » réalisé par Chinepoh Cosson

Meilleur Acteur dans un 1er rôle

ABESSOLO AXEL dans « LE DEAL » réalisé par Gabi Ruben Ngounou

Meilleur Scénario

QUINTUS KANG & JOHNSCOTT ENAH, « Jason » réalisé par Pascal Amanfo

Meilleure Image 

CLINTON NJONG, « The Testament » réalisé par Tikum Titus Akuro

Meilleur Son

 GUEMETE HERVEavec « Profanation » réalisé par Anda Marc

Meilleur Décor 

NKEM ROSINEpour « Profanation » réalisé par Marc Anda

Meilleur Maquillage

 KOREE ENOH, « Le Deal » réalisé par Gabi Ruben Ngounou

Meilleur Montage

BLACK FILMS SARL, « Trauma » réalisé par Cynthia Elisabeth

Meilleur Film

MOUSSIMAde Brice Fansi

Auteur : Charly ngon

Molah ne te fie pas à mon name, je ne suis pas un mbenguiste, je suis du bled comme toi. Les hauts et les bas sont notre quotidien, donc ne fia pas c'est entre nous quoi ... comme au letch

Dans la même catégorie