LFC AWARD ACTE 4 : le discours poignant d’Ebenezer Kepombia pendant la cérémonie

LFC AWARD ACTE 4 : le discours poignant d’Ebenezer Kepombia pendant la cérémonie

Publié le 23 novembre 2021, par Charly ngon

Lors de la cérémonie de remise des prix LFC AWARDS, Ebenezer Kepombia, parrain de la quatrième édition, a marqué les esprits avec une allocution mémorable à l’endroit de la famille du septième art Camerounais.

Ebenezer Kepombia, LFC AWARDS

Dans la nuit du 18 novembre 2021, la crème du cinéma camerounais s’est donnée rendez-vous à la soirée de remise des prix LFC AWARDS. Dans leurs belles tenues, sourire aux lèvres, les acteurs ont répondu présent à cette grande cérémonie qui met à l’honneur le septième art camerounais en foulant le tapis rouge de la salle Canal Olympia de Bessengue dans une ambiance chaleureuse. Comme à chaque édition, il y a toujours des moments cultes qui marquent l’histoire de l’événement. Et celui qui aura tenu en haleine l’assistance cette année, c’est la prise de parole du parrain.

LFC AWARDS

 

Son allocution était attendue, égale à lui-même, le producteur de la célèbre série Madame Monsieur s’est adressé sur un ton paternaliste à l’endroit de ses jeunes collègues, mais également à ceux qui veulent faire carrière dans le cinéma. Conscient que c’est un métier qui passionne aujourd’hui beaucoup de personnes. Il a exhorté les uns et les autres à travailler sans relâche, à ne pas tenir compte des sirènes du découragement comme ce fut le cas à son époque, mais de croire en leur potentiel. Dans son discours, il a insisté sur le regard qu’on jette sur la profession d’acteur, en la présentant plutôt comme tout autre métier qui nourrit son homme, à condition de faire les choses bien. Loin des préjugés qui sont véhiculés dans l’espace public.

LFC AWARDS

Il a également poursuivi sa prise de parole en interpellant les autres producteurs comme lui. Loin de lui l’envie de faire la morale, il leur a juste demandé de ne pas avoir peur de contribuer au succès d’un acteur, d’être des tremplins et surtout être accessibles pour partager leur savoir. D’ailleurs, il est bien placé pour le dire au regard de nombreux acteurs qui ont été révélés au public à travers ses nombreuses fictions. Ebenezer Kepombia ne s’est pas seulement attardé à donner les conseils, il a également profité de la présence de quelques autorités dans l’assistance pour plaider en faveur de l’industrie du cinéma Camerounais qui se sent orpheline de sa tutelle. Des propos qui ont suscité une salve d’applaudissements dans la salle. Un plaidoyer qui a reçu une réponse immédiate de la part du représentant du super maire de la ville de DOUALA qui a fait savoir qu’il existe dorénavant une cellule chargée des affaires culturelles au sein de l’institution dont la mission est de soutenir les promoteurs culturels.

LFC AWARDS

L’autre grande annonce de la soirée concernait la mise sur pied dès l’édition prochaine ( LFC AWARDS ACTE 5) des catégories pour des films étrangers. Avec cette nouvelle compétition qui s’ouvre au monde, Françoise Ellong est en train de voir son rêve se réaliser progressivement : celui d’ouvrir les portes du cinéma Camerounais vers l’extérieur. Le cinquième anniversaire LFC AWRDS promet donc avec de nombreuses surprises.

NB : liste complète des lauréats de la quatrième édition ici.

Auteur : Charly ngon

Molah ne te fie pas à mon name, je ne suis pas un mbenguiste, je suis du bled comme toi. Les hauts et les bas sont notre quotidien, donc ne fia pas c'est entre nous quoi ... comme au letch