Levée de rideau sur la quatrième édition du Festival International Minkana

Levée de rideau sur la quatrième édition du Festival International Minkana

Publié le 17 mars 2018
Par Charly ngon


Plus que quelques heures avant la soirée d’ouverture de la quatrième rencontre des conteurs du Cameroun.

Awoulala, woula, histoire, raconte. Il est pourtant loin le temps où l’on assistait encore à ces veillées autour du feu et que l’on entendait ce refrain. Cette époque où la nuit venue, le griot muni de son instrument, égrainait quelques notes de musique, sous le regard attentif du public. Il est révolu ce temps mais grâce au Festival International du conte du Cameroun, il est possible de revivre ces moments qui ont marqué des générations. Et ça commence dès ce soir à l’Institut Français de Yaoundé.




Le Festival International de conte du Cameroun, ou encore Minkana, se positionne comme étant un espace permettant la sauvegarde ou encore la valorisation de l’héritage culturel africain et du Cameroun en particulier. Le conte en fait justement partie. Si la capacité première des africains a toujours été de transmettre le savoir ancestral de générations en générations en utilisant les contes, il est agréable de savoir que cette richesse culturelle a maintenant un festival qui lui est entièrement consacré.

Pour ce quatrième acte, les conteurs camerounais et des autres pays africains qui ont fait le déplacement auront droit à une entrée digne de star de cinéma, sur tapis rouge. Le show commence avec les conteurs tels que Wakeu Fongaing, conteur et dramaturge camerounais, Mussoki Mitchum, conteur congolais médaillé des jeux de la Francophonie 2017 à Abidjan et bien d’autres artistes surprises. Une véritable soirée de célébration du vivre ensemble.

NB : Le Festival International du conte du Cameroun débute ce samedi 17 mars à partir de 19 heures, et ce  jusqu’au 24 mars. La soirée d’ouverture est prévue à l’Institut Français de Yaoundé et les autres rencontres auront lieu au Musée des peuples de la forêt (Elig- Essono), CIPCA(Emana)  et l’espace Belibi.

Dans la même catégorie

7 Partages
Partagez7
Tweetez
WhatsApp
Pocket