Les 10 types de Boss du Mboa (Cameroun) - Auletch

Les 10 types de Boss du Mboa (Cameroun)

Publié le 21 avril 2015
Par Megas 1er


black_business

On dit souvent que c’est quand on marche qu’on voit les choses ; quand on fait les bureaux et qu’on se fait constamment virer aussi. On voit des choses, mais surtout tous les calibres de patrons. Tenez-vous bien parce qu’un djo qui a war* le war ne plaisante pas avec ces choses. Voici 10 types de boss qu’on croise dans les bureaux du Mboa.

1 – Le starter sympa

C’est généralement le jeune gars qui ouvre sa start-up. Il ne se prend pas la tête parce qu’elle est sur ses épaules. Déjà que le gars est développeur ou fait dans l’informatique, il est toujours sympa et même, il blague avec la fille qui lave le sol. Quand il est content, c’est les  soirées apéros, les bières et les petits cadeaux qui vont vous tuer seulement. Akah ! Avec lui, no stress ! Tu viens à 10 heures au bolo*, il te regarde seulement et te vectorise* dans le easy* et après, la vie continue.

2 – L’expatrié qui se croit dans la jungle

Il est généralement entouré de ses frères blancs ou asiatiques. Quand un Noir marche avec lui, c’est qu’il est « directeur », « manager » ou « cadre » sinon, c’est pas la peine ! Pour ce White, bien qu’il soit entouré de modernité, il a toujours tendance à croire qu’il est dans la jungle de Tarzan et que tous les munas* du Mboa sont des sauvages. Quand tu manges ton ndolè ou ton mbongo tchobi à midi, le mbom* regarde ça comme le caca. Souvent même, il vient humer et te demande  » ça se mange ce truc ? « … Et c’est comme ça que le gars lance les « putain », « merde », « bordel » n’importe où et n’importe comment. Si toi, le Noir, tu fais ça, walaï, ce sont tes propres frères qui vont te crucifier !

Lire la suite en cliquant sur le bouton ci-dessous !





Dans la même catégorie