L’écrivain camerounais Max Lobe nommé au Prix Les Afriques

L’écrivain camerounais Max Lobe nommé au Prix Les Afriques

Publié le 19 février 2019
Par Charly ngon


L’écrivain camerounais fait partie des quinze auteurs africains retenus pour le Prix Les Afriques.

Source: .ilgrandecolibri/ Max Lobe

Installé depuis plus d’une dizaine d’années dans son pays d’adoption qui est la  Suisse, Max Lobe a su imposer son style littéraire qui ne passe plus inaperçu. Auteur très engagé, il se positionne comme la voix des sans voix, portant un regard critique sur les réalités sociétales tout en essayant d’apporter un peu de lui dans ce qu’il voit, ressent et pense qu’il faut changer. Ses ouvrages tels des mémoires vivants, offrent aux lecteurs des odyssées extraordinaires porteurs de messages d’amour et d’espoir.

Max Lobe compte à son actif plusieurs distinctions littéraires, dont le célèbre prix Kourouma obtenu en 2017 avec l’ouvrage Confidences paru aux Éditions Zoe, un roman qui retrace le parcours de Ruben Um Nyobe. Cette année, il est nommé au Prix Les Afriques avec son dernier roman Loin de Douala sortit en mars 2018 toujours dans la même maison d’Édition. A ses côtés, quatorze autres auteurs africains connus pour leur engagement. Parmi ces ouvrages, cinq seront sélectionnés à l’intention du jury qui  désignera le lauréat.

Notons que le « Prix Les Afriques » est une distinction qui récompense les auteurs africains engagés. Des auteurs qui proposent des textes originaux en rapport direct avec l’Afrique. Des textes qui s’appuient sur les thématiques riches et variées telles que la politique, la culture, l’économie, l’histoire, la société, l’humanité et les idéologies. Le lauréat repartira avec la rondelette somme de 6000 Francs suisses soit plus de trois millions de Franc CFA.

Le « Prix Les Afriques » est porté par la  CENE Littéraire, une association basée en Suisse qui a vu le jour en mai 2015. Cette plateforme littéraire œuvre pour la visibilité de la littérature engagée du continent africain et ainsi que celle de la diaspora. Il a en son sein des personnes issues de plusieurs communautés africaines qui travaillent main dans la main pour la reconnaissance de la littérature africaine.

NB: Le lauréat sera connu au mois de juin 2019.




 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la même catégorie