Le club Awalé et O'Botama organisent son 1er tournoi de Songo à Yaoundé

Le club Awalé et O’Botama organisent son 1er tournoi de Songo à Yaoundé

 

Le Songo est un jeu traditionnel très répandu dans les régions du Centre, du Sud et de l’Est du Cameroun. Pendant longtemps il était réservé uniquement aux hommes d’un certain âge, considérés comme étant les initiés au sein de la communauté. Pour être accepté dans ce cercle fermé, il fallait non seulement être un redoutable joueur, mais fin stratège capable de contrer son adversaire. Quand le jeu devenait intense, il s’accompagnait de proverbes de moqueries ou encore d’encouragements. Les répliques à ces taquineries se faisaient aussi avec les proverbes en fonction de l’évolution du jeu. Il était souvent pratiqué dans une sorte de hangar surnommé l’«Abââ», où les hommes se retrouvaient le plus souvent pour échanger. Au delà du jeu, il permettait de renforcer la cohésion de la communauté et d’initier aussi les plus jeunes aux traditions ancestrales.

Aujourd’hui plus besoin de faire partir d’un cercle de privilégié pour être un joueur de Songo, juste connaître les règles du jeu. C’est l’objectif que s’est lancé l’Atelier d’Innovation Collaboratif O’Botama en partenariat avec le Club Awalé. Le but étant de donner plus de visibilité au jeu de Songo qui est resté pendant longtemps cantonné au sein des familles et des groupes communautaires. Pourtant tout comme les jeux d’échecs en Europe ou encore le Go en Asie, le Songo peut aussi avoir son tournoi à l’échelle internationale. Mais pour cela il faut un cadre plus structuré et organisé comme viennent de le faire ces deux entités en lançant le premier tournoi de Songo pour tous les passionnés ou non.

Pour ses premiers pas dans la ville aux sept collines, le tournoi est ouvert aux joueurs de tout niveau qui devront d’abord payer la somme de 1000 f pour participer. Mais les spectateurs sont tenus de ne rien payer ceci pour permettre au plus grand nombre de personnes qui ne connaissent pas le jeu, de venir le découvrir et d’en savoir un peu plus. Il y aura donc au départ  seize joueurs qui seront repartis au nombre de quatre et dans quatre poules différentes. Les deux premiers de chaque poule vont s’affronter à une élimination directe. Les meilleurs joueurs repartiront avec quelques lots.

O’Botama est un Atelier d’Innovation Collaboratif mis sur pied par le collectif O.S.E.R. l’Afrique. Lancée depuis le 30 avril 2018, cette plateforme accompagne les jeunes entrepreneurs africains et camerounais en particulier aux idées innovantes dans l’implémentation de leurs projets. Des projets qui assureront non pas seulement le développement de l’Afrique, mais du monde d’aujourd’hui et de demain. Son partenariat avec le Club Awalé rendre dans une logique stratégique qui consiste d’abord à promouvoir le jeu de Songo au sein du grand public, mais surtout au niveau des plus jeunes qui pensent toujours qu’il est réservé aux vieux. Puis de lui donner plus de visibilité auprès des institutions publiques et privées.

Le tournoi accueille tout le monde. En tant que jeu de société, cette rencontre autour du Songo se lance pour défi de réunir dans un même espace toutes les couches sociales, de toutes les générations à savoir : les cadres de société, les fonctionnaires, les étudiants, les élèves et bien d’autres personnes. Dans le but de partager l’instant d’une journée leur passion pour le Songo. Mais aussi de resserrer les liens entre les différentes communautés. C’est la raison pour laquelle, au niveau des organisateurs de l’évènement, il est question de capitaliser les expériences des uns et des autres afin de véhiculer une image positive du Songo sur la construction de l’homme. A coté du jeu, le Songo permet à tout individu de développer un esprit de créativité et de leadership, des réflexes dont ont besoin notre jeunesse pour participer au développement de l’Afrique et du Cameroun en particulier.

NB : Le tournoi du Songo aura lieu le 28 juillet 2018 à partir de 13 heures au sein des locaux de la plateforme O’Botama à Biyem-Assi. Pour plus de renseignements, appelez le 696-565-577

Molah ne te fie pas à mon name, je ne suis pas un mbenguiste, je suis du bled comme toi. Les hauts et les bas sont notre quotidien, donc ne fia pas c’est entre nous quoi … comme au letch

Tags:


Article de la même catégorie

Moustik Karismatik nous montre le vrai visage d’un homme politique au Cameroun


Vidéo : Me-Nah la bande annonce d’un film qui parle du respect des traditions


Vidéo : Lydol La Slameuse fait sa déclaration d’amour dans son nouveau single « Slamthérapie »


La ville de Maroua accueille la première édition du Festival International Sahélien du Film


Spectacle : Ulrich Takam sur scène pour un nouveau one man show « Ensemble »


WEB TV : REGARDEZ LE LIVE


Actualités

Shura ne gère pas les jaloux dans son nouveau morceau « Tranquille »

Beauté & Bien-être : 10 jus naturels qui font pousser rapidement les cheveux

Vidéo : Sandrine Nnanga reprend le morceau « Osi Dimbea » de Ben & Grâce Decca

Moustik Karismatik nous montre le vrai visage d’un homme politique au Cameroun

Shura annonce la sortie de deux singles le même jour

Auletch est un ensemble de plateforme interactif entièrement dédié aux cultures du Cameroun. Nous mettons en avant et présentons les différentes facettes qui font la diversité culturelle du Cameroun. Sur un ton décalé, nous parlons d'art, mode, littérature, histoires, traditions, musique, société, beauté, bien-être et entrepreneuriat.

© Auletch 2018 - Mentions légales - Contact

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?