Le Cameroun est l'invité d’honneur du WOMAAF, un événement qui valorise le patrimoine culturel africain

Le Cameroun est l’invité d’honneur du WOMAAF, un événement qui valorise le patrimoine culturel africain

Publié le 5 novembre 2018
Par Charly ngon

Invité d’honneur à la troisième édition du World Music and African Art Festival (WOMAAF), le Cameroun compte bien marquer sa présence à cette édition.

L’industrie culturelle camerounaise, bien que souffrant de plusieurs manquements, n’a jamais autant eu autant de prestige au niveau international. Elle est toujours bien représentée par les artistes ou encore les artisans camerounais, qui sont accueillis en grande pompe dans certains milieux culturels très populaires.  Le WOMAAF en est l’exemple. Le World Music and African Art Festival ou encore Festival International des Musiques du Monde et des Arts d’Afrique en français,  est un espace dédié à la valorisation du patrimoine culturel africain, à la promotion du métissage musical et artistique. Cette année, il accueille le Cameroun en tant qu’invité d’honneur.

La présence du Cameroun à ce troisième rendez-vous du Festival International des Musiques du Monde et des Arts d’Afrique ne passera pas inaperçu. Sur le plan musical, il sera représenté par des artistes tels que Joseph Guemaso et Talla André Marie. Les personnalités traditionnelles comme l’association les Reines sans frontières (Kum Memfo) fera aussi le déplacement. Ailleurs, Sidorova Simo Fotso va présenter au cours d’un défilé de mode ses différentes créations. Sylvain Djache Nzefa, architecte, urbaniste et par ailleurs coordonateur du projet la route des chefferies, fera une exposition sur cette initiative qui a permis la construction de douze musées communautaires à l’Ouest du Cameroun. Puis une autre exposition sur la Cité Internationale de la Musique et de la danse, un complexe en phase de réalisation qui sera construit en vue de promouvoir le patrimoine musical et chorégraphique du Cameroun.

Le Festival International des Musiques du Monde et des Arts d’Afrique a été fondé en 2006 par Elise Dintchen-Coucke. Une franco-canadienne originaire du Cameroun qui vit à Tanger (Maroc). Elle est aussi Présidente de la Fondation dudit festival. Sa motivation pour la mise en place d’une telle initiative est la valorisation du patrimoine culturel Africain qui est inestimable et dont beaucoup ignore la force. Célébrer chaque culture afin d’en tirer le meilleur de l’autre. Le festival se déroule tous les ans au Maroc ou dans un autre d’Afrique Subsaharienne. Après les deux précédentes éditions qui ont eu lieu en Tanger, c’est la ville de Ouagadougou qui abritera cette troisième édition.

NB: La troisième édition du World Music and African Art Festival (WOMAAF) se tiendra du 8 au 10 novembre 2018 au Burkina Faso (Ouagadougou).




ARTICLES SIMILAIRES