La camerounaise Djaïli Amadou Amal remporte le Prix Panafricain de la littérature 2019

La camerounaise Djaïli Amadou Amal remporte le Prix Panafricain de la littérature 2019

Publié le 19 mars 2019
Par Charly ngon


Djaïli Amadou Amal est l’une des lauréates de la deuxième édition du Prix panafricain de la littérature avec son roman Munyal ; les larmes de la patience.

Source: Djaili Amadou Amal

La littérature camerounaise renoue avec son prestige d’antan. Elle est portée par une nouvelle génération d’écrivains ; des jeunes qui se distinguent dans plusieurs catégories ; poésie, nouvelles, romans, qui suivent sans complexe le chemin tracé par d’éminents écrivains camerounais qui ont marqué non seulement l’univers de la littérature camerounaise et bien au-delà. Parmi ces nouvelles plumes qui assument ce lourd héritage et  qui se démarquent par leur style, on retrouve Djaïli Amadou Amal, qui vient fraîchement d’être récompensée d’un Prix Panafricain de la littéraire.

Figure de proue dans les luttes contre les discriminations sociales des femmes dans la partie septentrionale du Cameroun, Djaïli Amadou Amal, est devenue au fil des années une militante du respect des droits des femmes. Un combat qu’elle mène au sein de son Association Femmes du Sahel crée en 2012. Cette écrivaine camerounaise engagée ne milite pas seulement pour la cause de la femme, mais aussi pour la promotion et la valorisation de la culture peule. Animatrice active de la scène intellectuelle au Cameroun, ses prises de positions ne passent jamais inaperçues, que ce soit dans l’univers de la littérature ou en dehors.

A Lire Également === > > > 8 écrivaines camerounaises à suivre

Auteure prolifique, elle gagne le cœur des lecteurs avec son premier roman Walaande ; l’art de partager son mari, c’est avec Mistiriijo ; la mangeuse d’âme, que cette chevalière de l’ordre de la nation va confirmer son talent et aujourd’hui avec son troisième roman Munyal ; les larmes de la patience avec lequel elle vient d’écrire son nom en lettre d’or sur le tableau du Prix de la presse panafricaine, Djaïli Amadou Amal fait dorénavant partie des valeurs sûres de la littérature Camerounaise.

Pour revenir sur le prix de la presse panafricaine…

Le Prix de la presse panafricaine est une distinction mis en place par un groupe de journalistes africain, il est porté par le journaliste camerounais Louis Kemayou. Rattaché au Salon du livre de Paris, il profite de cette plateforme prestigieuse qui accueille chaque année de millions de lecteurs, pour donner de la visibilité à la littérature africaine. Ce prix récompense des ouvrages des auteurs africains qui se sont démarqués parmi plusieurs autres ouvrages soumis à l’appréciation d’un jury. Retenons que pour la première édition qui a eu lieu en 2018, c’est la gabonaise Honorine Ngou qui avait gagné le Prix panafricain de littérature, suivi de l’ivoirien Venance Konan.

Cette année Djaïli Amadou Amal est sur le podium avec un autre ivoirien Armand Gauz classé dans la catégorie auteur africain homme pour son roman Camarade papa. Un sentiment du déjà vu, puisque les deux écrivains étaient présents lors de l’évènement Lire à Douala qui se déroulait du 4 au 7 mars dernier. 




Dans la même catégorie