Journée Internationale de la Femme, l’innovation et le changement doivent se faire avec les femmes

Journée Internationale de la Femme, l’innovation et le changement doivent se faire avec les femmes

Publié le 8 mars 2019
Par Charly ngon

La célébration de la Journée Internationale de la femme cette année exhorte les femmes à être au premier plan des politiques de développement et d’innovation.

Source: Ambassade de France du Cameroun

Cela fait exactement quarante-deux ans (8 mars 1977- 8 mars 2019) que les femmes luttent pour le respect de leurs droits, de leurs conditions de femme au sein de notre société. Un combat mené  au quotidien malgré les difficultés qu’elles rencontrent. Comme tous les ans,  il est question de se réunir autour d’une thématique pour faire une évaluation des avancées de certaines résolutions qui ont été initiées au niveau de l’environnement dans lequel elles évoluent. Pour cette édition 2019, elles devront réfléchir sur le thème « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement ».

Sur le site des Nations Unies, le patron de cette institution, Antonio Guterres a déclaré : « En cette Journée internationale des femmes, veillons à ce que les femmes et les filles puissent concevoir des politiques, des services et des infrastructures ayant un effet sur notre vie. Et apportons notre soutien aux femmes et aux filles qui suppriment les obstacles à la création d’un monde meilleur pour toutes et pour tous ».

Selon le diplomate, dans chaque pays on doit être en mesure de faire confiance aux femmes en leur permettant d’accéder aux mêmes postes de responsabilités que les hommes. Elles doivent être en première ligne dans les processus de mise en œuvre des politiques de développement et d’innovations qui facilitent la création des richesses. Pour cela il revient à chaque pays de mettre en place les mécanismes qui permettent aux femmes de s’épanouir, de ne plus être dépendante, de faire parler leur génie créatif tout aussi bien que celui des hommes.

Au Cameroun comme dans bien d’autres pays, la représentation des femmes au niveau des postes de commandement est encore faible. Sur plus de la cinquantaine des postes ministériels, sept sont seulement occupés par les femmes. Une proportion très faible dans un environnent où l’apport des femmes dans le tissu économique est non négligeable. Malgré les difficultés, les femmes réussissent toujours à donner le meilleur d’elles-mêmes pour donner plus de visibilité du Cameroun. Elles sont dans divers domaines, le cinéma, la littérature, la musique, le dessin, la danse, l’informatique, la santé et dans bien d’autres domaines encore. En ce jour spécial des quarante-deux ans de la Journée Internationale de la Femme, un soutien total à toutes ces femmes qui au quotidien ne lâchent rien.




Dans la même catégorie

43 Partages
Partagez42
Tweetez1
WhatsApp
Pocket