« Je go », un film d’animation sur l’immigration clandestine

« Je go », un film d’animation sur l’immigration clandestine

Publié le 12 novembre 2018
Par Charly ngon


Inspiré par la chanson « Je go » de Koppo, Steve Ndoumbe a réalisé un film d’animation du même nom. 

L’immigration clandestine est  l’une des voies sollicitées par plusieurs personnes en Afrique et au Cameroun en particulier dans le but d’aller en Mbeng. A la recherche du bien-être, les candidats à l’immigration clandestine sont les proies faciles pour les vendeurs d’illusion, qui leur promettent une vie meilleure. Sans aucune garantie, ils sont nombreux à prendre la route vers une destination incertaine sans toutefois tenir compte des mises en garde.

Inspiré par la chanson « Je go » de l’artiste camerounais Koppo, Steve Ndoumbe a eu l’idée d’en faire un film d’animation. Le court-métrage met en scène un parent qui met son fils en garde contre un éventuel projet de voyage clandestin. Est-ce que le gars veut alors écouter ce que son père dit ? Dans sa tête, il est prêt à tout, même s’il doit épouser la sœur de Brigitte. Il va sauf que go. Vous riez hein !

Au-delà de la fiction, le réalisateur lance un message à la jeunesse africaine, celui d’être uni, compétent et compétitif afin de pouvoir faire face aux grands défis au niveau international. La musique n’étant plus un secret pour tout le monde, puisqu’on la connait par cœur, c’est l’adaptation cinématographique qui est la grande curiosité. On look !

 




Dans la même catégorie