Interview : Olivia Mvondo Boum « Le tout n’est pas de créer la Start-up, il faudrait qu’elle réponde à un problème clairement identifié »

Interview : Olivia Mvondo Boum « Le tout n’est pas de créer la start-up, il faudrait qu’elle réponde à un problème clairement identifié »

On a rencontré Olivia Mvondo Boum, promotrice de KmerPad. La startup camerounaise qui produit des serviettes hygiéniques lavables et réutilisables. Du nom de FAM, la marque est vendue dans des kits constitués de trois serviettes hygiéniques imperméables, trois inserts, un sachet imperméable de transport et un guide d’entretien.

Olivia Mvondo Boum au Hub Africa 2017 avec son prix de la Femme entrepreneure de l’année.

Olivia Mvondo Boum au Hub Africa 2017 avec son prix de la Femme entrepreneure de l’année.

Bonjour  Olivia Mvondo Boum, quand avez-vous décidé de vous lancer dans cette aventure ? Quel a été le déclic ?

Nous avons débuté notre initiative en 2011, nous avons voulu faire d’un problème social une opportunité d’affaires.

Parlez-nous de votre initiative !

Kmerpad produit et distribue des serviettes hygiéniques lavables d’une part, elle accompagne cela par un service de sensibilisation aux bonnes pratiques en matière d’hygiène menstruelle.

Quels sont les défis que vous avez où que vous rencontrez dans votre parcours ?

L’accès à l’information demeure un challenge.

On a vraiment l’impression que créer sa start-up aujourd’hui est plus simple qu’à l’époque de nos parents. Qu’en pensez-vous ? Qu’est ce qui a changé ?

Le tout n’est pas de créer la Start-up, il faudrait qu’elle réponde à un problème clairement identifié. Il faut prouver que le concept est bon avant de se lancer dans le développement du projet et pour cela ne pas hésiter à faire tester votre idée sur le marché dans votre entourage d’abord afin de recueillir les avis et contributions des potentiels futurs utilisateurs.

Selon vous, quels sont les prérequis pour être entrepreneur dans le contexte socio-économique camerounais ?

Toute formation peut conduire à l’entreprenariat, il faut être motivé, avoir confiance en soi et avoir un capital de départ.

Une anecdote marquante de votre parcours d’entrepreneur …

Au moment où nous décidons d’associer la production des serviettes hygiéniques lavables aux sensibilisations à la gestion de l’hygiène menstruelle, tout début à partir de l’histoire suivante où une jeune fille a vu en notre slogan de l’époque qui était « FAM, votre solution Menstruelle», la solution à ses problèmes d’hygiène menstruelle. De là est née de notre part, une responsabilité à apporter des informations autour de la serviette mais aussi sur les bonnes pratiques en matière d’hygiène menstruelle.

Á ce jour, je suis l’une des toutes premières formatrices des formateurs en Gestion de l’hygiène menstruelle mandaté par ONU Femmes et WSSCC.

Et la gestion de l’hygiène menstruelle est à ce jour une prestation de Kmerpad qui nous a permis de faire le tour du Cameroun.

Où est-ce que vous vous voyez dans 5 ans ?

Nous nous voyons dans une usine où seront confectionnées les serviettes hygiéniques lavables et le coton de nos serviettes proviendra de l’unité de production que nous aurons développée à l’Extrême Nord du Cameroun.

Si on devait mettre en lumière une autre start-up ou initiative camerounaise actuellement, selon vous ce serait laquelle ? Pourquoi ?

La start-up M&M Consulting, nous travaillons ensemble depuis 1 an. Cette structure aborde la problématique de la sexo-spécificité des besoins et des défis  principalement quand on est une femme.

Quel est le top 3 des applications mobiles ou de bureau que vous utilisez actuellement ?

On utilise beaucoup Skype, facebook et WhatsApp.

Si vous étiez un plat camerounais, ce serait lequel ?

L’okok et le Mbongo.

Un mot pour la fin … un message à l’endroit de la jeunesse camerounaise !

La jeunesse camerounaise doit prendre conscience de son potentiel, de cesser d’attendre qu’on fasse tout pour eux et surtout que l’Etat est le seul employeur.

Tags:


Article de la même catégorie

À Douala, Jokkolabs organise une conférence sur la bonne gouvernance via les nouvelles technologies


Muriel Blanche de Pakgne devient l’égérie de « Secret », la marque d’épices


Flavien Kouatcha récompensé au EDF PULSE AFRICA 2018


Clarisse Ndinge remporte un prix au Digital Citizen Summit Cameroon


Flavien Kouatcha reçoit le prix Pierre Castel 2018


WEB TV : REGARDEZ LE LIVE


Actualités

Jean Pierre Bekolo en course pour l’Etalon de Yennenga avec « Miraculous Weapons »

Entre Mamiton et sa belle-fille, la guerre est déclarée

Jovi Le Monstre dévoile « God Di Kam », son septième EP

Sergeo Polo perd le sommeil dans son nouveau clip « il est 2 h du matin »

Top 10 des meilleurs looks d’Eva Ndumbe, l’atout charme de la bande FM

Auletch est un ensemble de plateforme interactif entièrement dédié aux cultures du Cameroun. Nous mettons en avant et présentons les différentes facettes qui font la diversité culturelle du Cameroun. Sur un ton décalé, nous parlons d'art, mode, littérature, histoires, traditions, musique, société, beauté, bien-être et entrepreneuriat.

© Auletch 2019 - Mentions légales - Contact

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?