Festival Ecrans noirs 2019 compte de nombreuses innovations en perspective

Festival Ecrans noirs 2019 compte de nombreuses innovations en perspective

Publié le 10 juillet 2019
Par Charly ngon


Cette année le Festival Ecrans Noirs veut marquer un grand coup dans la promotion et la visibilité du cinéma africain.

Tous les ans , à la même période, la ville  aux sept collines se met aux couleurs du Festival Ecrans Noirs pour célébrer le septième art africain. Et comme il est de tradition en ces pareilles circonstances, elle sera l’hôte de nombreux invités qui feront le déplacement pour venir assister à ce grand rendez-vous des professionnels du cinéma. Pour cette vingt troisième édition qui se déroulera du 13 jusqu’au 20 juillet au palais de congrès de Yaoundé, tout est  mis en œuvre pour rendre encore une fois, tout comme aux précédentes occasions, le séjour des festivaliers mémorables.

Hormis les films en compétitions qui seront l’attraction majeure au festival, le comité d’organisation a voulu voir cette année les choses différemment en mettant des activités réservées aux enfants.  En partenariat avec wamec event, il sera organisé au sein du village du festival un programme intitulé « vacances utiles » pour les tout-petits. Ce sera un ensemble d’activités comportant des ateliers sur les métiers du cinéma, l’éducation à la citoyenneté, des projections de films pour enfants et d’autres attractions ludiques. Tout ceci dans le but susciter les vocations chez les enfants et peut-être plus tard ils deviendront les prochains Jean Pierre Dikongue Pipa, Jean Pierre Bekolo, Bassek Ba kobhio… Il sera remis à cette édition le prix du meilleur scénario d’Afrique Centrale, un concours nouvellement mis sur pied par le festival en partenariat avec  la chaine Tv 5 pour soutenir les scénaristes qui manquent de financement pour concrétiser leur projet.

Depuis sa mise en place, voilà aujourd’hui deux éditions, La nuit de la Série Africaine a drainé de nombreux passionnés de séries africaines qui ont pris le plaisir de savourer de nombreuses productions africaines. Pour ce troisième acte, le public pourra encore une fois de plus découvrir en exclusivité les nouvelles séries africaines nouvellement produites, l’accès en salle est gratuite avec en prime une surprise lors des projections. Plusieurs personnalités du cinéma africain seront là pour animer les master class à l’instar de l’acteur ghanéen John Dumelo, le franco-camerounais Thomas Ngijol, Maimouna Ndiaye qui a été jury au dernier festival de Cannes et Joyce Keken.




 

 

 

 

 

 

 

Dans la même catégorie