Évitez ces 10 profils de femmes, si vous voulez une vraie relation

Évitez ces 10 profils de femmes, si vous voulez une vraie relation

Publié le 2 avril 2020
Par Charly ngon


Avant de se lancer dans une nouvelle relation, certains hommes passent d’abord en revue le profil des femmes qu’ils aimeraient rencontrer. Si vous êtes dans cette situation, voici dix profils de filles que vous devez fuir ho ha.

Source: Black feeling

1- La femme intello

De prime abord ce n’est pas un défaut pour une femme d’avoir une tête pleine de connaissance et de savoir. Seulement, certaines ont tendance à se la peter au point d’agacer. Lors des échanges, elles veulent à tout prix faire une démonstration de leur intelligence avec un air de suffisance. Dans leur manière de parler, on ressent très vite la condescendance vis-à-vis des autres. C’est même le genre qui porte le pantalon à la maison.

2- La matérialiste

Argent en haut… certaines femmes n’acceptent que des relations où elles n’ont que de rentrer d’argent. Elles ne sont jamais satisfaites, elles veulent toujours et encore… que oh Etienne va me donner 50 k pour ma greffe, 100k pour ma tontine.Tous leurs sujets ne tournent que sur l’argent. Mollah, laisse les way que tu yamo la femme là, si tu dépenses sur femme plus que ce que tu gagnes piack une fois. 

3- Celle qui veut une relation à tout prix

Une go qui est dans la logique d’avoir un mari veut toujours faire les choses précipitamment. Pire si elle a déjà un certain âge; elle veut rattraper le temps. Déjà son objectif c’est avoir un muna rapidement pour celle qui n’en a pas encore. Faire certaines choses qu’elle n’a pas pu faire au point d’être envahissante.

4- Celle qui hésite

À force de vivre des relations en dent de scie, certaines femmes peinent vraiment à se lancer totalement dans une nouvelle relation. Normal, quand le serpent de pique, même la fournis fait peur. Elle est toujours dans la position, je vais réfléchir, je vais voir. Man, quitte de là rapidement, tu es en train de jouer dans le championnat espoir.  

5- Celle qui aime la niasse

Le sexe permet de consolider une relation, mais quand ça devient excessif, il faut vraiment s’interroger. Une femme qui nion à temps et contre temps doit avoir un problème, soit elle souffre d’une maladie ou elle a été victime d’un traumatisme. Type le genre de go là, c’est le bois blanc du kwat. Quand tu tournes le dos, elle go donner ça ailleurs, quand tu passes on chante seulement le salopart est là. 

6- Celle qui aime le japap

Elle ne vit qu’au rythme des commérages. Elle est au courant de tout, d’ailleurs au quartier elle a un petit nom bien connu de tous. Parfois, elle est centre des polémiques que oh c’est toi qui est allé dire que j’ai fais quoi ? Frère, si tu put le genre de go là, tu seras constamment en train de juger les problèmes chez toi.

7- Un jet setteuse

Le monde de la nuit n’a aucun secret pour elle. Les jours de la semaine comme les week-ends, la bonne madame est avec ses amis pour enjoy la vie. Aller en boîte pour s’amuser n’a rien de mauvais, seulement quand ça devient régulier ça pose un problème. Bro si tu n’as la force de supporter ça, better il faut laisser. 

8- Une femme impulsive

Pour si peu elle passe de la joie à la colère. Impossible de savoir ce qui peut la mettre mal à l’aise. Parfois avec elle, une blague mal placée est susceptible de la mettre en rogne. Une colère qui peut se terminer par une bagarre. Les hommes battus en savent quelque chose.

9- La rêveuse

C’est celle là qui veut vivre la vie des autres. Difficile de faire sa vie avec une fille envieuse et complexée. Elle n’a d’yeux que sur ce que les autres possèdent. Elle est sans cesse en train de se plaindre que oh je veux aussi le genre de perruque de… je veux aussi le même téléphone que celui de …. 

10- Une belle femme, mais sale

Quel homme aimerait avoir une femme ou copine qui est sale ? Aucun malheureusement. Certaines femmes peuvent avoir une bonne présentation physique, sont toujours bien habillées, bien parfumées comme Nathy Nathy. Cependant, derrière cette posture bling bling, certaines sont incapables d’entretenir une maison. La maison c’est plus que le marché Mboppi, la chambre alors c’est le mbamba esaye.

Auteur : Charly ngon

Molah ne te fie pas à mon name, je ne suis pas un mbenguiste, je suis du bled comme toi. Les hauts et les bas sont notre quotidien, donc ne fia pas c'est entre nous quoi ... comme au letch

Dans la même catégorie