Erik Beck's revisite un des joyaux de la musique camerounaise : "Oh Cameroun"

Erik Beck’s revisite un des joyaux de la musique camerounaise : « Oh Cameroun »

Publié le 19 mai 2018
Par Mota__Savio

L’artiste nous sert une version reggae de l’hymne national du Cameroun. 

Erik Beck’s

L’amour pour le Cameroun devrait être partagé par tout le monde. Erik Beck’s vient de lâcher sa nouvelle chanson qui s’intitule « Oh Cameroun ». Le gars chante sur l’hymne national du Cameroun, sous fond de reggae et avec insouciance comme la plupart de ses compatriotes. On l’entend alors dresser un constat un genre un genre de la chère patrie. Tenez par exemple : « Oh Cameroun, berceau de nos ancêtres, tu nous piffe beaucoup mais les camers ne te piffent plus. Ta sécurité, même ton unité, ils s’en foutent. A toi l’amour et le grand honneur ». Un passage qui rend compte du désamour que certains ont envers la patrie et bien plus encore. L’originaire de la région du centre du Cameroun se lâche aussi sur la condition désastreuse des artistes au pays. « Mollah , fonctionnaire, how que tu waka dans les VX avec ton salaire ? Alors que l’artiste et le sportif waka en sans confiance ». 

En quatre minutes, Erik Beck’s vogue sans trop de difficultés sur ces sonorités reggae. Dans un calme étonnant, il parvient à  balancer des piques ci et là. Âgé de 38 ans, c’est seulement en 2010 que tout commence.  Il monte une jeune équipe acoustique et quatre mois plus tard, il est découvert par le public camerounais lors de les Scènes Camerounaises de Reggae.

Après son passage, successivement sur les podiums de l’Institut Goethe, et du Centre Culturel Français François Villon (actuel Institut français) où il est primé « Meilleure découverte », Erik Beck’s devient international. Le gars se pose ses valises au Maroc. Bien que l’expérience se passe mal, il se fraie un chemin entre des prestations dans tous les Hôtels et restaurants de Live-Music à Rabat.

Avec le projet « Liboy Li Nkundum », Erik Beck’s présente les 12 titres que comportera l’album qu’il tient à produire. Toutefois, la conjoncture faisant, les albums se vendant mal ou moins, Beck’s va opter pour un recul stratégique au Cameroun natal. Today alors, il est de retour avec Oh Cameroun. Au Letch, on enjoy ! 

On écoute ICI




Dans la même catégorie

22 Partages
Partagez21
Tweetez1
WhatsApp
Pocket