Entrepreneuriat : 10 raisons de travailler pour une Start-up au Cameroun

Entrepreneuriat : 10 raisons de travailler pour une Start-up au Cameroun

Publié le 25 août 2017
Par Charly ngon


Au Cameroun les jeunes diplômés ne font pas des start-ups leur priorité dans la recherche de l’emploi. Préférant préparer un concours de la fonction publique ou attendre un éventuel recrutement dans les grandes multinationales. Pourtant loin des stéréotypes, les start-ups présentent des avantages qui peuvent être très bénéfiques pour un jeune qui veut lancer sa carrière professionnelle ou qui rêve de devenir plus tard un entrepreneur. Voici donc dix bonnes raisons de travailler dans une start-up au Cameroun.

 

1- On évolue facilement dans la start-up : Dans les start-ups, les responsabilités se donnent en fonction de la croissance de l’entreprise. Vous conviendrez tout de même que, quand on est nouveau quelque part il faut bien faire ses preuves. Avec un effectif pas très important comme c’est souvent le cas, il est facile de voir les performances des uns et des autres. Alors plus l’entreprise grandit, plus vite elle fait évoluer ses collaborateurs à des postes de responsabilités.

2- On a forcément besoin d’avoir une expérience professionnelle: C’est le plus gros problème que rencontrent chaque jour les jeunes diplômés : vous avez quelle expérience ? A cette question plus d’un reste littéralement coincé, bouche fermée. Rien à dire évidemment, puisque dans le monde de l’emploi ce sont des novices. Dans les start-ups ou encore PME (petite et moyenne entreprise), cette question ne détermine pas forcement votre recrutement. Il suffit juste d’avoir l’envie et la passion de faire le travail qui vous ait confié. Vous ferez des erreurs certes, mais vous allez apprendre de vos erreurs, parce qu’il y aura toujours une personne pour vous tenir la main.

3- Le temps de prise de décision est rapide: Oublier l’expression « il faut attendre Monsieur », Ça n’existe pas a priori. En cas de crise, on règle le problème directement avec la personne, que ce soit au couloir, bureau ou cafeteria. Lorsqu’il faut signer des tonnes de papier, dans une start-up, il suffit juste d’un sms, Whatsapp ou Messenger et le tour est bouclé. Les collaborateurs ont une marge de manœuvre souple pour prendre une décision qui engage l’entreprise.

Voir la suite en cliquant sur le bouton ci-dessous




Dans la même catégorie