Découvrez "Sandja Baro", le nouveau clip du groupe Kunde, extrait de leur 3eme album

Découvrez « Sandja Baro », le nouveau clip du groupe Kunde, extrait de leur 3ème album

Kunde

Kunde

Le Groupe KUNDE vient de balancer leur nouveau clip intitulé « Sandja Baro », extrait de leur 3eme album qui sera disponible cette année 2017. En attendant de voir ce que Manal, Ngouma et Biboum, ont prévu pour les letchois (es) dans cet album, découvrons ce petit bijou traditionnel.  

La tradition est encore célébrée dans nos clips au Mboa. Le groupe KUNDE présente « Sandja Baro », leur nouveau vidéogramme. En 3 minutes 54, Manal, Ngouma et  Biboum font voyager le peuple au cœur de nos origines. Avec Mr Tcheck  de Sky Star à la réalisation, il faut dire que ces trois esprits libres continuent d’enchanter les letchois  depuis leur début. A chaque projet, on y voit de la liberté, du freedom, de l’indépendance.  Ah oui ! KUNDE signifie tous ces mots. Quand on regarde leur clip, on voyage au coeur de nos traditions. Depuis leur 1er album, « KUNDE MinGuèn » sorti en novembre 2010 et « GWèLBA »sorti en 2013, les enfants du peuple Bassa continuent d’écrire l’histoire.

Il faut remonter   en 2006 pour comprendre leur histoire. C’est à la Cité Sic, un kwatt de la ville de Douala que tout commence. Grace à l’aide de Calvin Yug, un musicien du coin, les membres du groupe commencent à travailler. Avec le temps, la famille s’agrandit, bien au-delà des trois complices de départ. Des jeunes percussionnistes et danseurs de la ville de Douala rejoignent la team. On les retrouve sur des scènes telles que celles de  : Quartier Sud, Festival Litén li ngog, nuits des musiques africaines à Mal minan, Yafé, Nguon etc…

Leur rythme ne laisse personne indifférent. Leur musique est issue du  patrimoine bantou-bassa : le NKouK, HonGo, MaKuNè, AssiKo, Koo. Les percussions utilisées renvoient aux instruments jadis utilisés par les musiciens initiés. Chacun des instruments a une double dimension : l’une visible et l’autre cachée. Il s’agit du « NKUU » (tamtam),  « MBè » ( tambour), « Bèndè »(le fer), et le plus vieil instrument « libaa li woo »(la paume de main).  C’est sur ce langage musical dynamique que les danseurs et percussionnistes exposent des formes d’expression où corps et esprit s’équilibrent pour exprimer la joie de vivre et d’autres émotions qui portent les artistes, et subliment l’âme de celui qui les écoute et les regarde.

Pour terminer, Kunde, c’est une histoire qui se tisse là où le tamtam ne meurt jamais. Il s’agit d’une présence qui redonne vigueur. On parle ici d’une histoire-géo de la joie, de la danse, des chants fertiles et des mélodies inédites qui surgissent d’ici même au Cameroun, quelque part dans la province du cœur pur. 

Au Letch. on vous laisse regarder le clip 

 

 

Tags:


Article de la même catégorie

Découvrez Lady Ponce plus amoureuse que jamais dans le clip « Fidélité Kmer »


Signée sous le label de Mr Leo, Kameni dévoile deux mashups explosifs


Sergeo Polo perd le sommeil dans son nouveau clip « il est 2 h du matin »


Papy Anza est plus amoureux que jamais dans son nouveau clip « Nyanga Nyango »


Sandrine Nnanga chante l’amour maternel dans son nouveau clip « Ma’a »


WEB TV : REGARDEZ LE LIVE


Actualités

Découvrez Lady Ponce plus amoureuse que jamais dans le clip « Fidélité Kmer »

AWALE, épisode 2 : La police sur les traces du bandit Kulu

Signée sous le label de Mr Leo, Kameni dévoile deux mashups explosifs

Parlons déco en quatre points…

Valerie Ayena

Mercato Mode : Valerie Ayena signe à Paris

Auletch est un ensemble de plateforme interactif entièrement dédié aux cultures du Cameroun. Nous mettons en avant et présentons les différentes facettes qui font la diversité culturelle du Cameroun. Sur un ton décalé, nous parlons d'art, mode, littérature, histoires, traditions, musique, société, beauté, bien-être et entrepreneuriat.

© Auletch 2019 - Mentions légales - Contact

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?