Daddy Scott et 2p Negger sortent un album en commun : "Invasion"

Daddy Scott et 2p Negger sortent un album en commun : « Invasion »

Publié le 11 avril 2018
Par Mota__Savio

Disponible depuis quelques semaines, « Invasion » marque la collaboration entre Daddy Scott et 2p Negger, deux frères originaires d’Ombessa, passionnés de musique et propriétaire d’un label bien connu dans la ville de Yaounde, Black Tyga Records. 

Avec Invasion difficile de savoir où commence la musique et où s’arrête l’invasion. Et ce n’est pas faute de demander. Après quelques titres comme l’annonciateur « Together », le porteur d’espoir, « I Di Waka », et les « Noyaux », on a vaguement une idée du projet autour de cet album. Véritable ovni sorti des studios de Black Tyga Records, un label fondé en 2009, et qui a pour but de produire et de promouvoir la musique, cet opus a le don de nous bring dans tous les sens avec peu ou pas de mérite. On le laisse un moment mis on revient appuyer sur play pour mieux comprendre.

Quand on revient donc à l’album, on est aspiré par « Force Of Habit » en collaboration avec Izmo Le Rapologue. Par habitude, et par conviction,  on continue avec « Do For Love », qui est le rendu de deux artistes qui s’essayent à un style mêlé au R&B dans les kwats de Yaoundé. Ne vous méprenez pas. La rage qui les anime est un atout quand on veut faire carrière. D’ailleurs, depuis ses débuts, Daddy Scott fait preuve d’endurance. Lui né en 1991, mais qui fait parler de lui en 2012 grâce à la Mixtape Cool N Simple. Le gars d’Ombessa y collabore avec plusieurs artistes camerounais tels que: Dadoc Dico, Dash-b, Familly-x (Dareal et Teddy Doherty), Juliano, 2p Negger et Zef. Des gars peu connus et/ou moins connus du game. Il est vrai que Dareal et Teddy Doherty, qui sont par ailleurs cousins, ont franchi des paliers entre temps. N’empêche, un morceau comme « African Values » rappelle que le soutien, l’amour pour ses frères, ses potes doit subsister coûte que vaille dans ce monde de brutes.

Mais comment rapper camerounais avec un flow à la 2 Pac ? Est-ce une admiration débordante pour l’un des Kings à vie du hip hop ? Ou tout simplement des coïncidences ? Mollah, l’inspiration vient sans doute de quelque part. On n’exagère peut-être mais  le projet ne nous dit rien de plus que ça. On est même tenté d’arrêter d’écrire ici mais ce serait égoïste. Un projet musical et un album de surcroît est un voyage pendant plusieurs minutes au cours duquel, on peut percuter ou tout simplement abandonner. Tout comme un tir dans la mêlée, cet album est à mon avis un labyrinthe dans lequel on essaye de sortir, à tord ou à raison.

D’un autre point de vue, l’invasion est sans doute vraie pour Daddy Scott et 2p Negger – si on se fie au nombre de pistes par exemple, 19 titres –  mais pour l’auditeur que je suis, il m’est difficile de me sentir envahi. « No Hustle No Tchop » est actuel, technique mais il manque le truc, le way qui va faire péter le titre et par ricochet mettre le feu dans tout l’album. Gaaaars il le faut ! En somme, s’il fallait se limiter au titre Invasion, le 10eme de l’album du même nom, il serait difficile de donner un avis or un autre morceau comme « Thank You Father » me laisse sur une note d’espoir. Mitigé est donc mon sentiment. Les contingences auraient-elles ndem l’invasion de Daddy Scott et 2p Negger ? Man No Know…

Au Letch, on partage seulement, cet album qui est en libre écoute sur Youtube. N’hésitez pas à donner vos avis oooh !

 

 




ARTICLES SIMILAIRES



Vidéo : En voulant voler un chef de village, une jeune fille se fait attraper par les gris-gris

Publié le 19 mars 2019
Par Charly ngon

On ne vole pas l’argent d’un chef de village n’importe comment.

Les chefs de village sont les garants de la tradition, par conséquent, ils bénéficient d’un savoir ancestral sur des pratiques mystico-rituelles capables de neutraliser tout individu qui essayerait de porter atteinte à leur intégrité.

Dans cette vidéo de Les Baos, voilà une petite sœur qui est habituée à droguer les gens avant de les dépouiller de leur bien, qui fait la connaissance d’un chef de village. La go était sûre que le mougou était tombé dans le sac, en voulant fuir hein, la fille d’autrui a confirmé que le village c’est le village.

ARTICLES SIMILAIRES



Vidéo : Askia sort enfin le clip revendicateur de « Let’s Talk »

Publié le
Par Au Letch

Capture d’Ecran Youtube / Let’s Talk, Askia

Il y a des clips qu’on aimerait regarder encore et encore. Pour cause, la thématique développée est poignante et actuelle. Le nouveau clip de Askia en fait partie. Dans la lignée des clips qui appellent au cessez le feu dans les régions du Nord Ouest et au Sud Ouest du Cameroun, « Let’s Talk » peint le tableau noir de ce qui s’y passe. On constate que l’horreur, la peur et l’effroi rythment le quotidien des populations de ces zones dites anglophones.

Today, le bavardage ne sera jamais assez fort pour exprimer ce qui se passe au Cameroun. Askia l’a compris et elle se fond en musique pour exprimer son ras-le-bol. « Why the killing, why the blood. We just really wish that we could have a talk. You killing your brother, you killing your sister. We just really wish that we could have a talk…All we want is talk ».

Au Letch, on look aussi !

ARTICLES SIMILAIRES