Cuisine : 10 photos qui prouvent que le taro - sauce jaune c'est la tension !

Cuisine : 10 photos qui prouvent que le taro – sauce jaune c’est la tension !

Publié le 11 septembre 2017, par Mota__Savio

Notice: Undefined offset: 1 in /home/auletch/www/wp-content/plugins/advanced-content-pagination/acp.php on line 493

Notice: Trying to access array offset on value of type null in /home/auletch/www/wp-content/plugins/advanced-content-pagination/buttons-layouts/page-reload/button_layout_4.php on line 10

Notice: Trying to access array offset on value of type null in /home/auletch/www/wp-content/plugins/advanced-content-pagination/buttons-layouts/page-reload/button_layout_4.php on line 11

Notice: Trying to access array offset on value of type null in /home/auletch/www/wp-content/plugins/advanced-content-pagination/buttons-layouts/page-reload/button_layout_4.php on line 12
  • Suivant

Quand on mange le taro – sauce jaune, ce plat issu de l’ouest du Cameroun, il faut toujours s’assurer que le taro est bien pilé et que la sauce est autant jaune que la troisième couleur du drapeau du Mboa.

 

1- On dit souvent qu’il y a le taro, la sauce jaune et ses 11 condiments.

Voir la suite en cliquant sur le bouton ci-dessous




 

2- Des condiments identiques à ceux du« Nkui » mais en lieu et place du jus gluant marron, c’est plutôt un mélange d’eau, d’huile de palme et de vinaigre traditionnel. 

Voir la suite en cliquant sur le bouton ci-dessous




 

3- C’est la nourriture des notables. Auparavant, si tu n’avais pas un titre à la chefferie, tu ne pouvais pas manger ça.

Voir la suite en cliquant sur le bouton ci-dessous




 

4- Aujourd’hui encore, il demeure un plat mythique.

Voir la suite en cliquant sur le bouton ci-dessous




 

5- Quand on met alors les tripes ou le poisson fumé à l’intérieur, c’est dangereusement succulent et appétissant.

Voir la suite en cliquant sur le bouton ci-dessous




 

6- Mais, il ne faut jamais consommer ce plat avec les couverts, exclusivement avec la main, sinon c’est un sacrilège.

Voir la suite en cliquant sur le bouton ci-dessous




 

7- Voici alors une petite technique pour ne pas en mettre partout, faites un cratère avec le taro et versez la sauce jaune au milieu.

Voir la suite en cliquant sur le bouton ci-dessous




 

8- Vous comprenez donc pourquoi le kongossa dit que « le taro était jadis utilisé par des jeunes filles pour déclarer discrètement leur flamme à leur soupirant ».

Voir la suite en cliquant sur le bouton ci-dessous




 

9- Par ailleurs, c’est presque une injure de laisser le taro dans son assiette. De peur que la femme qui a préparé se fâche, il faut toujours laisser son plat bien propre, presque léché, preuve que sa cuisine est délicieuse.

Voir la suite en cliquant sur le bouton ci-dessous




10- Comme ça, tu peux te (re) servir et même rentrer avec la marmite… si c’est possible. 

Voir le précédent en cliquant sur le bouton ci-dessous




Auteur : Mota__Savio

Mollah, moi je suis Africain hein ! Camerounais et fier de l’être. Team: Vert-Rouge-Jaune ô Bosso. Internet ma muse, je n’oublie pas pour autant le ndolè et les missolè de mes ancêtres. Bref, je suis un gars comme vous : Un gars « connecté ». Hein ! Mollah


Rejoins la communauté !


Le premier espace communautaire, pour Apprendre, Enrichir, et Partager sa Culture ... Et gagner des promos sur les produits et services de la Marketplace.

Bientôt en ligne !