Interview : Christian Mvondo " Le plus grand des échecs est de n'avoir pas essayé... osez"

Interview : Christian Mvondo  » Le plus grand des échecs est de n’avoir pas essayé… osez »

Publié le 11 avril 2017
Par Dickson


On a rencontré Christian MVONDO, le promoteur camerounais de Inside Cameroon. C’est l’application mobile des bonnes adresses au Cameroun disponible sur Playstore et Appstore!

mvondo-christian-au-letch

Bonjour Monsieur MVONDO Christian, vous êtes connu pour être à l’initiative Inside Cameroon ! Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur vous ? D’où venez-vous ? Quel a été votre parcours ?

Je suis Christian Mvondo originaire du Centre j’ai grandi à Yaoundé Biyem Assi. J’ai obtenu initialement un Bac G2 (comptabilité) par la suite j’ai été en licence Sciences économiques à l’université de Yaoundé 2 Soa et enfin j’ai fini par intégrer l’IAI Cameroun où j’ai décroché un diplôme d’ingénieur.

Quand avez-vous décidé de vous lancer dans cette aventure ? Quel a été le déclic ?

L’aventure Inside Cameroon commence en 2015. Sorti de l’école d’ingénieur, j’ai eu envie de me lancer dans le monde du contenu mobile. J’ai d’abord ouvert un site Web Inside Cameroon qui était dédié à l’événementiel au Cameroun. Mais le déclic c’est l’avènement des smartphones au Cameroun. Aujourd’hui tout le monde en veut un. Je me suis donc dit que j’allais créer des applications pour smartphones aux couleurs camerounaises d’où le concept Inside Cameroon.

Parlez-nous de Inside Cameroon!

Inside Cameroon est une application mobile gratuite qui est un guide mobile de poche au Cameroun. L’application vous géo-localise au Cameroun et vous situe par rapport aux bonnes adresses que vous souhaitez atteindre. Un GPS intégré vous facilite l’accès à ces adresses. De même un agenda des bons plans est en ligne. Grâce à cette appli soyez toujours au courant de tous les événements organisés autour de vous. C’est une application très utile qui pourrait grandement faciliter la vie des personnes en circulation au Cameroun.

icam-1

 

Quelles sont les défis que vous avez ou que vous rencontrez dans votre parcours ?

Le principal défi est de faire connaître l’application avec un minimum de moyen. Les campagnes de communication coûtent cher mais nous utilisons des moyens aussi efficaces. Aujourd’hui nous faisons un travail sur les contenus de cette application pour qu’elle soit efficace pour son utilisateur.
Un défi encore plus grand est le financement. Les investisseurs hésitent encore à se lancer dans la technologie. Et le gouvernement ne nous accompagne pas comme on pourrait le croire. Développer une entreprise demande des moyens financiers que les jeunes sortis de nulle part comme nous n’avons pas. Mais nous croyons en notre potentiel et avançons dans l’adversité.

On a vraiment l’impression que créer sa start-up aujourd’hui est plus simple qu’à l’époque de nos parents. Qu’en pensez-vous ? Qu’est ce qui a changé ?

Tout le monde aujourd’hui peut créer une entreprise. Pour inciter les jeunes à entreprendre il existe des structures ici qui vous accompagnent. En 5 jours vous avez les papiers de votre boîte. C’est vraiment plus facile aujourd’hui. Mais la question fondamentale c’est l’idée ou le produit. Mais surtout le budget. Pourquoi créer une Startup et ne pas pouvoir développer son activité ? Les jeunes sont confrontés à ce problème de financement et préfèrent aujourd’hui cacher leurs projets dans les tiroirs de peur qu’on le leur vole et c’est le Cameroun qui en souffre.

Selon vous, quelles sont les prérequis pour être entrepreneur dans le contexte socio-économique camerounais ?

Être entrepreneur dans le contexte socio-économique camerounais? Franchement de ma petite expérience il faut être très fort mentalement. Beaucoup de difficultés et d’obstacles se dressent devant nous ce n’est pas évident de les contourner. Donc un pré-requis ? Le mental.

Une anecdote marquante de votre parcours d’entrepreneur …

Non pour l’instant je ne peux pas en faire. Dans quelques années je me retournerai sur mon parcours et j’en ferai avec le sourire. Aujourd’hui je suis au charbon donc l’anecdote je suis encore en plein dedans.

Où est-ce que vous vous voyez dans 5 ans ?

Dans 5 ans je me vois chef d’entreprise. Et développant un projet très innovant sur lequel je travaille aujourd’hui et qui je l’espère changera le quotidien du jeune africain.

Si on devait mettre en lumière une autre start-up ou initiative camerounaise actuellement, selon vous ce serait laquelle ? Pourquoi ?

Je penserai à l’application mobile Express Ticket. Obtenir un billet de bus facilement n’importe où directement sur son mobile. C’est bien pensé et innovant ici chez nous.

Quel est le top 3 des applications mobiles ou de bureau que vous utilisez actuellement ?

Mon top 3 des applications. En 1 Inside Cameroon (un sacrilège de commencer ailleurs…lol).En 2 Whatsapp naturellement. En 3 Call App. Très très bonne appli.

Si vous étiez un plat camerounais, ce serait lequel ?
Si j’étais un plat sans hésiter je serais L’OKOK de ma petite sœur Estelle Assomo.

Un mot pour la fin … un message à l’endroit de la jeunesse camerounaise !

Aux jeunes je ne dirai qu’une chose. Le plus grand des échecs est de n’avoir pas essayé. … osez.

Dans la même catégorie