Ces 10 choses que les parents attendent de leurs enfants

Ces 10 choses que les parents attendent de leurs enfants

Publié le 7 octobre 2019
Par Charly ngon


Quand on est parent, on aimerait bien que ses enfants soient capables de faire et de comprendre certaines choses facilement. Parfois il est difficile de leur faire entendre ce qu’on attend d’eux à cause de leur jeune âge. Voici dix choses que certains parents aimeraient faire comprendre à leurs enfants.

Source: selonwalter.com

1-Qu’ils sachent laver les habits

Si certains enfants avaient la moindre idée du travail qu’ils donnent à leurs parents, ils feraient moins de saleté sur les vêtements à tout vent. A un moment, ça devient fatiguant de devoir laver chaque semaine les bassines d’habits. Face à cette charge importante de travail, sans compter le fait qu’il y a d’autres choses à faire, certains parents aimeraient bien faire comprendre à leurs enfants qu’ils seraient aussi temps pour eux d’apprendre à faire la lessive.

2-Qu’ils arrivent à faire leurs besoins seuls

A défaut de les entendre dire « Maman caca ou encore je veux chier », certains parents auraient bien aimé que leurs enfants aient le réflexe d’aller directement sur le pot sans pour autant faire une longue annonce comme celle du dialogue national. Le pot n’est jamais caché, il est juste positionné à un lieu où l’enfant à l’habitude de voir sa mère aller le chercher chaque fois qu’il a une envie pressante. Donc en principe, il n’a plus besoin d’elle pour le faire

3-Qu’ils soient en mesure de s’habiller seuls

Quand vous avez plus de trois enfants, et que chaque matin vous devez les préparer pour l’école, vous avez les nerfs à bout. Il faut mettre les vêtements de pitou, en même temps venir en aide à la petite Clémentine qui cherche encore sa tenue, plus loin Junior qui n’arrive pas à porter sa culotte. Avec ça, vous ne rêvez qu’une seule chose, qu’ils grandissent vite pour le faire sans plus avoir besoin de le faire pour eux.

4-Qu’ils sachent parler rapidement

Un an ça passe encore, mais deux ans, alors là ce n’est pas possible qu’un enfant soit incapable de dire au moins papa ou maman. Ils connaissent seulement faire les beu beu beu, personne ne sait ce qu’ils veulent dire, ils sont seuls dans leur monde. C’est là alors qu’on commence à accuser les gens du voisinage ou le village. Que oh les sorciers ont gâté mon enfant, que oh c’est monté et c’est descendu.

5-Qu’ils sachent manger sans assistance

En dehors du sein qu’un enfant est capable de manœuvrer sans l’aide de quelqu’un, certains enfants ont du mal à tenir une cuillère pour manger. Ils veulent seulement que hein, à chaque fois qu’ils mangent, qu’on mette la cuillère dans la bouche. En cas de refus, ils balancent les bêtises au sol en criant, ya ya ya ! Parfois certains le font exprès juste pour déranger. Les petits sorciers comme ça !

6-Qu’ils apprennent à aller au lit sans faire de vagues

Il y a enfant et enfant. Chez les boboh, on raconte une histoire à l’enfant et il s’endort. A Bépanda, New-Bell, Mabanda, Taba, il va d’abord jouer jusqu’à, c’est finalement devant les télénovelas ou après avoir tchop un bourratif qui ne dit pas son nom qu’ils se font voler par le sommeil. Dans ces deux situations, chaque parent aurait bien aimé que, lorsque le muna veut dormir, qu’il aille dormir sa chose sans toutefois faire un problème.

7-Qu’ils apprennent à marcher

On raconte souvent qu’il y a un roi africain qui a pris du temps avant de marcher. Mais ça c’est l’histoire hein. Dans la vraie vie, tout parent aimerait voir son muna sauter comme un cabri à la maison. Si l’enfant tarde à marcher, on va seulement demander à la maman si elle est allée jouer dans un autre championnat. C’est un peu dérangeant pour un parent de devoir toujours porter son enfant, c’est cool, mais il serait mieux que ce dernier sache se mouvoir de lui-même.

8-Qu’ils sachent qu’ils ne peuvent pas toujours tout avoir

Dans la compréhension des enfants, ils ne savent pas que la vie n’est pas rose à tous les coups. Il y a des moments où ils peuvent avoir certaines choses, et d’autres pas du tout. Ils croient que parce qu’ils ont eu ce qu’ils demandent, ça voudrait dire qu’il en sera ainsi chaque fois. Certains parents sont la plupart du temps peinés lorsqu’ils n’arrivent pas à convaincre leur enfant qu’il n’aura pas ce qu’il a demandé. Ils aimeraient bien qu’ils comprennent ça au moins.

9-Qu’ils comprennent aussi parfois que maman ou papa se fatigue

A force de répondre spontanément aux besoins des enfants, ceux-ci sont souvent loin d’imaginer que, les parents peuvent accuser un coup de fatigue. Maman pitou m’a tapé, maman je veux me manger, papa on part aux manèges (pour les boboh), et la liste des préoccupations des enfants qu’il faut gérer dans la semaine est longue.

10- Qu’ils sachent quand il faut jouer ou pas

Le fait que certains enfants soient en permanence entrain de jouer met en général les parents mal à l’aise. Le matin les jeux, surtout lorsqu’il faut se préparer pour l’école, le soir pour aller au lit, n’en parlons plus lorsqu’ils doivent aller prendre leur bain, là encore c’est une autre histoire. Pour certains enfants, meme avant d’étudier, ils doivent d’abord jouer, on dirait que c’est prescription. Peut-être ils ne savent, mais c’est une situation

Dans la même catégorie