CAUCHEMAR EN CUISINE: PARTIE 3 - LE KONDRE - Auletch

CAUCHEMAR EN CUISINE: PARTIE 3 – LE KONDRE

Publié le 14 décembre 2013
Par Cega


cuibig

Partie 3 :

Cette fois ci, je vais parler d’un de mes plats préférés, le kondrè !

Que ce soit de bœuf, de chèvre ou de porc, dès que j’entends « kondrè », mon ventre chante déjà. Et quand c’est bien fait, il est tout simplement au 7e ciel !

Ce qui est aussi bien avec le kondrè, c’est qu’en comparaison d’autres mets de chez nous, il est facile à faire… Faire revenir la viande dans l’huile avec les oignons et le sel ; Ajouter ensuite le plantain avec la tomate et un peu d’eau ; dès que le plantain devient tendre, rajouter les condiments. Fastoche non ?

Donc me voilà en cuisine ce jour-là avec pour mission de cook le kondrè. Une fois tous les ingrédients préparés, je mets ma marmite sur le feu de bois. Ah oui, je ne sais pas si c’est moi mais je trouve que le kondrè est meilleur quand il est fait au feu de bois plutôt qu’à la cuisinière. Ceci dit, ce n’est que mon avis.

Now, il faut mettre l’huile. La consigne du jour (on dirait masterchef, mdr) était de diluer l’huile de palme avec l’huile d’arachide par ce que l’huile de palme n’était pas de bonne qualité. Et je l’ai totalement loupé ! Je ne sais pas trop comment d’ailleurs, sûrement la viande y a contribué…En tout cas, il y en avait tout simplement trop.

cui4

Midi sonne et je sers à manger. Mon père qui passait par là a vu l’épaisse couche d’huile au-dessus et m’a lancé  » Tu veux déjà te marier ? Si tu veux te marier, il faut me dire hein « . Ma mère a éclaté de rire et moi, j’ai eu honte sans même savoir de quoi il parlait. Donc je demande à Maman ce qu’il voulait dire et elle m’a répondu que chez les Bamilékés, quand on dote une femme, la famille de l’homme doit apporter une marmite de kondrè avec beaucoup d’huile. Ahaaan, est ce que je savaissais alors ? Mais bon, mon père n’a pas lâché hein ! A la fin du repas, en me complimentant sur ma cuisine, il a réitéré sa question au sujet de mon mariage. Inutile de vous dire que je ne lui ai même pas répondu !

Par contre, la semaine suivante, quand il a fallu que je refasse le kondrè, je peux vous dire qu’il a cherché la goutte d’huile dans la marmite. J’ai tout simplement fait le rappel ! Quoi ! Il voulait me m’envoyer en mariage !!

Vous avez certainement tres vite compris pourquooi j’ai parlé de kondrè aujourd’hui …. ma marmite est dejà au feu de bois; oui, meme en Mbeng je fais le feu de bois et puis ?

Z’appétit les letchois.

 

PS :

1. pour un kondrè savoureux, veuillez à faire revenir la viande dans l’huile avec les oignons et du sel, puis à rajouter le plantain et laisser cuire le tout ensemble en rajoutant de l’eau au fur et à mesure. Perso, je rajoute la tomate en même temps que le plantain pour que la tomate ne soit pas sucrée.

2. N’hésitez pas à mettre des portions généreuses de condiments verts (poireau, céleri, basilic).

Dans la même catégorie