Pourquoi les camerounaises ont peur des poupées sexuelles ?

Pourquoi les camerounaises ont peur des poupées sexuelles ?

Publié le 23 février 2018
Par Nyemson


Il y a quelques semaines au Cameroun, on ne respirait plus avec l’affaire des poupées sexuelles. Alors qu’un méchant kongossa courait partout sur le Net qu’elles seraient déjà disponibles au Mboa, certains ont adressé illico une lettre au Premier ministre pour interdire qu’on bring ça ici. Depuis, c’est le silence. Ou on wait quoi ooh ? La réponse du Ministre ? Ah ! En attendant mollah, voici en détails le fond du palaba.

Ma’ma ! les godes des ngas ont désormais une challengeuse. Un sextoy grand format uniquement pour les boys, à la différence qu’il a une tête, un tronc et quatre membres (puis tu y ajoutes des seins et des fesses). On sait tous à quel point les gos « se jalousent »  entre elles, mais qui aurait pu imaginer que l’arrivée d’une poupée (dans les deux sens du terme, ça marche aussi) dans l’appart d’un gars, pouvait stresser les gos du Mboa ? Mais mollah, il y a de quoi. Vivantes ou pas, les camerounaises savent que ces sextoys font tout ce qu’elles peuvent faire au lit… Hummm.

Plus androïd que les camerounaises et encore…

Mollah ! Est-ce que tu sais le nombre d’heures qu’une go passe sous la douche le jour d’un rencart ? Le temps qu’elle met pour falla la tchombé qui va la mettre en valeur ? Est-ce que tu as une idée des risques qu’elle a take pour utiliser Bip Bip clair(lait éclaircissant) ou de toutes les injections qui rendent blanches ? Même si elles nient en disant que tout ça, c’est pour se mettre bien (na lie this), all ces attentions qu’elle do c’est pour se falla un bon gars. Or voici qu’une poupée veut défaire ses cartons dans les appartements qu’elles (célibataires camerounaises) calculent de from. Il y a de quoi krich et plus…

Qui va encore écouter leurs caprices et leurs exigences qu’elles sortent à chaque instant ? « J’ai faim hein, achète moi le poisson braisé, nananinanana… » Qui est ce qu’elle va encore faire les mimbayances ? « Ils sont plein là-dehors à me supplier, il suffit juste que je claque des doigts nananinanana… » C’est sans parler qu’il n’y aura plus personne pour discuter la télécommande quand elles regardent leurs séries télévisées. Mais le plus important, qui va encore leur faire des transferts Mobile Money, ou lui ouvrir un compte, lui falla un job et lui faire des mounas ? Warr !! La vie sans hommes ? Tu y penses mollah ? Elles si et rien qu’à y penser c’est le ndem total. Tout ça pourquoi ? Parce que la nouvelle n’exige rien ! Le gars rentre, y a pas le bavardage, il fait son way et il enjoy !

Les poupées sont dangereuses oh !mais…

Le principe des poupées sexuelles, c’est qu’elles servent uniquement les intérêts des gars. Par conséquent, elles sont dociles à souhait. Même que, là encore le mot est faible. Elles sont, elles sont, hein… tchuiipp ! On va dire souples (dans tous les sens du terme). D’ailleurs, les camerounais qui kiff, n’ont pas caché leur joie sur facebook. Qu’est-ce qu’on n’a pas lu ? « Les poupées ne bavardent pas » Ekiey ! « Elles n’ont jamais faim » Yeuch ! « Les poupées ne saignent pas » Oohh ? Mollah ça c’est sévère, on va s’arrêter là pour le moment. Ces nouveaux jouets sexuels, ont encore plus de charme, de from que les gars know maintenant qu’ils peuvent les commander avec les caractéristiques qui leur plaisent. Exemple : Tu veux une brunette avec les mèches brésiliennes qui fimba à la go de tes rêves (ou celle qui t’avais barré) ? Un paquet pour toi mon frère. A l’allure où vont les choses, on ne criera plus « les panthères sont dehors », mais « les poupées sont dedans ». On lap, mais au fond les poupées remettrait en cause la virilité des camerounais.

Il n’y a pas que les femmes qui ont krich sur les poupées sexuelles hein. Même les boys sont convaincus que les sextoys grand format là ne les aident pas. Une go qui ne gémit (chutt) pas au lit, c’est un boy qui se ridiculise grave. Du coup, les gars relativisent et remarquent déjà ses défauts comme : – ne peut pas faire la cuisine, ni la lessive et même show les mounas. Heeyyy !! Qu’il va dire quoi au village quand on va lui ask sa go ? Megde ! Avec all les gos qui sont versées ici-dehors ? C’est vrai que le prix de la poupée caresse celui du prix légal de la dot au Cameroun, mais… hm hm ! Pour infos, les chinois ont come out les poupées silicones parce que les boys de ce côté, sont plus nombreux que les gos. Toi tu vas dire quoi, parce qu’elles t’ont barré ? Mollah au Cameroun, la virilité des hommes est obligatoire et ça, ça ne se négocie pas. Dans le fond les hommes, les vrais gars du Mbcko préfèrent la chasse parce qu’il faut sauver la coutume.




 

Massah !  Qui aurait pu penser que les jouets d’enfance, préférés des filles allaient leur créer le bahat ? Vivante ou pas, elles restent une menace. D’ailleurs une lettre ouverte a été adressée au premier ministre du ngomna pour interdire son importation au bled. Depuis les gars wait sa réponse. Hum ! Nous on ne know pas, mais entre nous les letchois, vous croyez que sa femme va laisser ? Mais on est au Cameroun, pays de l’hospitalité… donc tout peut y arriver (clandestinement ou pas).En tout cas, en attendant, les gos ne se laissent pas faire et passent depuis du mode bio au mode silicone aussi. Qui va se négliger ?

 

 

 

Dans la même catégorie