23 ans après sa mort, bientôt un mausolée en la mémoire de Tchana pierre verra le jour

23 ans après sa mort, bientôt un mausolée en la mémoire de Tchana pierre verra le jour

16-03-2021

Tchana Pierre l’auteur de la célèbre chanson « Il n’est jamais trop tardé » était loin d’imaginer qu’un jour ses propos pouvaient se réaliser sur son cas. Aujourd’hui ces paroles prennent donc tout son sens pour résumer le parcours artistique de ce monument de la musique camerounaise.

Mausolée Tchana Pierre

Vingt-trois ans après sa mort, un cabinet d’architecture a décidé de construire un mausolée en hommage à l’illustre disparu. Plus qu’un bâtiment, c’est une œuvre d’art grandeur nature qui sera construit sur une dizaine de mètre, élevé avec des briques des terres et le tout surplombé par une toiture en paille. L’ensemble sera décoré avec des motifs propres à la culture de l’ouest Cameroun.

Mausolée Tchana Pierre

Pour le promoteur du projet, il est question de pérenniser la mémoire de l’artiste qui a laissé un grand héritage culturel pour les générations. À la fin des travaux de construction de ce mausolée qui a débuté depuis le 13 mars dans la localité de Bangoulap, où était originaire l’artiste, celui-ci sera ouvert au grand public pour un moment de recueillement auprès des œuvres de Tchana Pierre. Une belle initiative qui permet également de promouvoir le tourisme.

Credit photos : Festival National Ndop, dérivés et accessoires