Avec "Mary Na John", Oloo offre un premier clip au Makossa Cosmic

Avec « Mary Na John », Oloo offre un premier clip au Makossa Cosmic

Publié le 29 juillet 2019
Par Mota__Savio


Elle nous avait convaincu avec Muna Sango : l’enfant du père, un morceau poignant, planant et groovy, et, Mba Mbombi dont la prod est tirée du projet Beat Tape 237 Vol 3 signé par A.N.G. A présent, Oloo sort  un nouveau morceau accompagné de son clip intitulé : Mary Na John.

Oloo

 

Elle nous avait convaincu avec Muna Sango : l’enfant du père, un morceau poignant, planant et groovy, et, Mba Mbombi dont la prod est tirée du projet Beat Tape 237 Vol 3 signé par A.N.G. A présent, Oloo sort  un nouveau morceau accompagné de son clip intitulé : Mary Na John.  Elle y met en image le couple mythique du Makossa old school  – le morceau est un clin d’œil à Mary Na John de Nguea Laroute – dans une histoire d’amour qui tourne à la haine.  Le clip apparaît comme un véritable corpus aux relations qui commencent bien mais se gâtent pour diverses raisons. Sur la prod de A.N.G, qu’on ne présente plus, elle s’attelle à donner une identité au Makossa Cosmic dont elle vante tant les mérites.

Pour ceux qui ne s’en souviennent pas, elle l’expliquait en ces termes dans une interview sur Segou.fr relayée sur Au Letch. «C’est du Makossa Cosmic, un genre particulier qui mélange justement des influences afro 80/90 avec de la Soul, du trip-hop, du r&b ça peut paraître étrange mais ce qui en vrai est surprenant c’est combien ma musique semble nouvelle à l’oreille et tellement familière en même temps, on en oublie même que je chante en Douala». Une volonté de mettre ce rythme sur les rails. Avec ce premier clip, Oloo fait écho à la touche root qui caractérise les visuels qui transportent sur les rives du Wouri à Douala, pour une introduction minime mais déterminante pour le Makossa Cosmic.

 

On look !




Dans la même catégorie