Avec ces cinq astuces, vous pouvez bien gérer votre mois de janvier no stress

Avec ces cinq astuces, vous pouvez bien gérer votre mois de janvier no stress

Publié le 13 janvier 2020
Par Charly ngon


À voir la mine de certaines personnes durant le mois de janvier, on comprend très vite qu’ils sont victimes d’une sécheresse financière qui ne dit pas son nom. La faute au mois de décembre qui a mis tous les comptes au rouge. Malgré cette précarité passagère, vous pouvez encore tenir le coup en attendant le mois prochain. Voici donc cinq astuces que vous pouvez mettre en pratique pour bien passer le mois janvier.

Source : plume d’ivoire

1-Éviter les gens qui ont les problèmes d’argent. On le sait tous, janvier est l’un des mois les plus difficiles. Le manque d’argent est la première cause de stress. Pour les moins chanceux, ils deviennent un caillou dans la chaussure des autres. Une petite promesse d’argent se transforme en une urgence décrétée. Les gars vont d’appeler jusqu’à décharger la batterie du téléphone, les messages alors n’en parlons plus : « Yo mollah, c’est encore moi, bro tu m’as oublié ?, grand frère c’est comment ? Ma man c’est chaud ».   

2-Janvier c’est le mois de la survie. Il faut vraiment batailler pour tenir le coup jusqu’au prochain mois. Pour cela, il faut apprendre à préparer de moins en moins. Si possible, mettre l’accent sur les repas qui peuvent être consommés même après plusieurs jours. Les réchauffés doivent donc être votre compagnon fidèle, si quelqu’un a un problème avec ça, il sait ce qu’il doit faire.

3-Pratiquer de temps en temps la marche à pieds. Pour une distance pour laquelle vous pouvez marcher kougna kougna, vous stoppez la moto ou encore la voiture. Famille ô, les cent francs ou encore les deux cents francs que vous dépensez là, c’est vraiment un énorme gâchis. Les gars qui connaissent déjà l’astuce, préfèrent marcher en grignotant le maïs avec l’arachide. Avec ça au moins, ils sentent moi la fatigue de la marche   

4-Éviter les sorties inutiles. Vous conviendrez bien ici que, lorsque vous n’avez pas d’argent, vous êtes exposés à toutes les envies et tentations possibles. Parfois sans le vouloir, vous vous retrouvez en train de dépenser le petit argent que vous avez dans les poches. La plupart du temps, se sont les amis qui vous pousse à dépenser dans un bar. Mollah better tu stay chez toi en attendant que la chaleur du guémé de janvier passe chez tout le monde.

5-Il faut aussi faire une sorte de motivation personnelle. Parfois, exprimer ce que l’on ressent avec des mots forts est important. Faire de petits mots encourageants du genre : « Janvier tu ne me manqueras pas le respect. Je dis bien tu ne le feras, c’est quoi avec toi ? Non, je ne tomberai pas, d’ailleurs lorsque je traverse la vallée de la galère, je sais que tes jours sont comptés, bientôt février arrive ». En lisant ce genre de texte tous les matins et tous les soirs, vous vous forgez un mental de gagnant. 

Auteur : Charly ngon

Molah ne te fie pas à mon name, je ne suis pas un mbenguiste, je suis du bled comme toi. Les hauts et les bas sont notre quotidien, donc ne fia pas c'est entre nous quoi ... comme au letch

Dans la même catégorie