Audio : Écoutez la nouvelle tuerie de Tenor "A l'imparfait" (Alain Parfait) - Auletch

Audio : Écoutez la nouvelle tuerie de Tenor « A l’imparfait » (Alain Parfait)

Publié le 3 juillet 2017
Par dartnaud

Tenor

Tenor vient de balancer sur la toile un Banger (je pèse mes mots et c’est très lourd loool)

Bon par où commencer, parce que, ce que le song là est entrain de faire dans mon cerveau, je risque de « M’pah » ! Mais bon, on se lance. Le titre du song n’est pas encore clair, on ne sait pas si c’est « Alain Parfait » ou « A l’imparfait » en tous cas en écoutant le song vous allez comprendre pourquoi.

En fait c’est l’histoire d’un muna de l’école primaire (Toto le célèbre) à qui on apprend à conjuguer les verbes à l’imparfait. Et vous même vous savez que Toto n’est pas simple nooon ; le gars va do un rêve où il bush la conjugaison sauf que le lendemain c’est la mort de la conjugaison qu’il va come out au maitre ! Le gars va nous gérer le verbe « Alain parfait » au calme !



Au delà de l’histoire drôle de Toto conter par Tenor, c’est la prod sur laquelle il pose qui fait la touche champagne charme de ce song. Un mélange de Mendjang et de Hip-Hop qui donne une certaine identité unique à la musique urbaine camerounaise. Faut le reconnaitre ça ne ressemble ni au Coupé Décalé, ni à l’Afropop/Afrobeats, ni au Dombolo en somme c’est simplement CAMEROUNAIS, c’est le MBOA, c’est une signature propre au 237

S’il y a un courant musical dit « urbain » à perpétuer au Cameroun, ce serait ces styles qui sont des hybrides entre nos rythmes traditionnels et les rythmes issus de la culture Hip-Hop ! Avec ça on peut espérer être compétitif en Afrique, si on continue sur les autres rythmes qui n’ont rien à voir avec le Cameroun, on est entrain de bosser pour le Nigéria, Le Ghana, la Cote d’ivoire où encore le Kongo !

Sinon on note la belle dédicace faite à l’endroit de EPEME Thédore alias Zanzibar (un génie de la guitare, RIP Pater) membre du groupe Mythique « les têtes brulées » qui à leur époque ont su exporté le Bikutsi de manière brillante à l’international !

Maintenant écoutons ce chef d’œuvre de Tenor : A l’imparfait !

ARTICLES SIMILAIRES