Au Festival International du Cinéma Indépendant de Bafoussam, on parle de la promotion de la diversité culturelle

Au Festival International du Cinéma Indépendant de Bafoussam, on parle de la promotion de la diversité culturelle

Publié le 6 avril 2018
Par Charly ngon


Pour la sixième édition du Festival International du Cinéma Indépendant de Bafoussam, les hommes du septième art valorisent la diversité culturelle et linguistique.

Depuis le 30 mars 2018, la ville de Bafoussam, dans la région de l’ouest Cameroun, vit au rythme de la sixième édition du Festival International du Cinéma Indépendant. C’est l’un des festivals majeurs après ceux des Ecrans noirs, du Festival International du film du Cameroun et bien d’autres, qui met en compétition de nombreuses fictions originaires de plusieurs pays. Il est organisé tous les ans dans le but de valoriser les productions indépendantes, la diversité culturelle dans le cinéma, favoriser l’émergence de nouveaux talents, permettre le développement d’un cinéma de qualité et des partenariats de coproduction avec d’autres pays.

Pour cette sixième édition, c’est sous le thème : « Promouvoir les valeurs du Bilinguisme & du multiculturalisme à travers le cinéma et l’audio visuel », que les festivaliers sont réunis pour apporter les réponses à cette problématique.  Si plusieurs pays à travers le monde exportent leur culture et leur identité vers les autres, c’est grâce au cinéma. Il est donc important pour les producteurs camerounais d’être des ambassadeurs, en mettant sur le marché du cinéma, des films qui représentent le Cameroun dans toute sa diversité culturelle et linguistique.

Ce qui tombe bien. Plusieurs films étrangers et camerounais, classés en plusieurs catégories à savoir : long métrage, court métrage, documentaire, animations et série sont en compétition et projetés au festival. Des projections qui se passent dans les différents carrefours de la ville, ceci pour amener le public à découvrir les productions camerounaises. Au village du festival se déroule les échanges professionnels entre les vedettes du cinéma camerounais et des autres pays. Une mini foire est mise à la disposition du public pour se ravitailler en divers produits de souvenirs. A coté du festival, il est aussi question de valoriser le potentiel culturel et touristique de la ville de Bafoussam.




Le Festival International de Cinéma Indépendant de Bafoussam est une initiative de l’Ecran pour le Renouveau du Cinéma Africain(ERECA), une association à but non lucrative que dirige Alvine Rosie Pascale Zangué épouse Kouambo. Elle a pour mission la promotion et la valorisation de la culture dans toute sa globalité et du cinéma tout particulièrement.

NB : Le Festival International de Cinéma Indépendant de Bafoussam se poursuit jusqu’au 7avril 2018, dans la salle des banquets des services du gouverneur de la région de  l’Ouest.

Dans la même catégorie