A Douala, les Awards des médias reviennent pour une deuxième édition

A Douala, les Awards des médias reviennent pour une deuxième édition

Publié le 13 décembre 2018
Par Charly ngon

Après le succès de la première édition,  les Awards des médias, la cérémonie qui récompense les acteurs des médias camerounais revient pour une deuxième édition.

Les Awards des médias, la cérémonie qui récompense les hommes et les femmes des médias camerounais revient pour un deuxième acte. La place des médias comme outils de communications  indispensables pour la  société n’est plus à démontrer. Au Cameroun, depuis la libération du secteur de l’audiovisuel, de nombreux médias ont vu le jour : presse écrite, radio, télévision et aujourd’hui avec internet, d’autres nouveaux  médias ont aussi vu le jour. Chacun en fonction de sa ligne éditoriale, a su capter son d’audience en lui proposant au quotidien des thématiques variées. C’est donc dans ce contexte de course à l’audimat que la plateforme Médiatude a décidé de lancer tous les ans, un sondage sous forme de vote pour évaluer le poids de chaque de médias camerounais.

Le vote se déroule uniquement sur la page Facebook de Médiatude où le public est d’appeler à faire son choix. Pour le déroulement du vote, les internautes devront choisir parmi les trois nominés de chaque catégorie. Les trois candidats dont les noms auront été mentionnés plusieurs dans les commentaires seront  qualifiés pour le deuxième tour, afin de déterminer le finaliste. Le vainqueur sera connu lors de la conférence Meet & Greet, au cours de laquelle ce dernier recevra un prix, un parchemin et des données chiffres sur le nombre de participants au vote. Cette soirée sera aussi une occasion pour les hommes de médias, de débattre avec le public sur la thématique «  Les médias traditionnels à l’épreuve des réseaux sociaux ».

NB : Les votes s’ouvrent le 22 décembre 2018 sur la page Facebook de Médiatude et le vainqueur sera connu le 26 janvier 2019 au cours de la conférence Meet & Greet organisée à l’Institut Français de Douala.




 

 

 

 

 

ARTICLES SIMILAIRES