10 types de personnes qu'on rencontre au forage

10 types de personnes qu’on rencontre au forage

Publié le 15 août 2019
Par Nyemson


Les sources d’eau au Cameroun ne sont pas flop.  Par contre tu y tamponnes flop de motto, ceux qui se know de from et ceux qui came d’un autre secteur. Du coup, pas évident de know all le motto mais comme on est trop curieux, voici 10 types de personnes qu’on rencontre au forage.

Source: img.over-blog-kiwi.com

1-La miss pagne

C’est la doyenne de la source. Son expérience parle pour elle. All les days, qu’elle soit sick ou bèlè. Toujours avec les grosses bassines sur la tête. Sinon comment tu expliques que très tôt le matin, elle y est déjà, même qu’à toutes les heures tu la vois passer. Mais note surtout qu’on la markam grâce à son pagne (attaché soit autour des hanches, soit autour de sa poitrine). Ou c’est le défilé oo ? Ou c’est la négligence oo ?

2-Les djangas

Ce sont les périkas qui jouent les Don dans les kwat. Mais si tu les vois à la source c’est que leur mater les a seulement send. Du coup, les gars ne LOL pas, surtout lorsqu’ils traînent une bassine de 40 litres. Ah oui oui ! Le djnanga a quand même de l’honneur à revendre. Il know qu’il est jeune, il a de la force et doit en profiter pour l’exposer devant les petites babies qui ne les calculent même pas. Eh ah !! Asia !

3-Les pery soeurs

Si tout à l’heure on a djoss que les djangas ne sont pas contents de go puiser de l’eau hein, massah chez les pery soeurs, de loin tu peux voir le visage froncé. Ne tente pas alors de lui djoss « un bonjour ma chérie ». Le regard qu’elle va te lancer peut te défigurer. Mais bon ce sont les belles gos qui font ça hein, parce que les …, les … (il ne faut pas insulter les enfants d’autrui), les autres n’ont visiblement pas de problème et puis, personne ne les calcule. Bref pour la brunette là, il faut seulement wait le bon moment, tu know nor, quand elle aura besoin que tu la charges (lui faire porter son seau d’eau sur la tête). Si elle n’a pas dit bonjour, elle va sauf que le dire. Mais encore, faut-il savoir à qui elle va ask de l’aide. Ce sera certainement au gars qui aura la carrure d’un chargeur.

4-Le chargeur

Il y en a toujours un dans un kwatt. Et quand tu vois la corpulence dudit man, Megde ! Tu te demandes s’il nang seulement dans les salles de gym. Le gars est baraqué jusqu’aux fesses. Pourtant quand il came à la source, il ne bring jamais un récipient à sa taille. Quand il fait trop, il bring quelques bidons de 25L et parfois avec le pousse ou c’est son outil de travail oo ? oh ! On n’est pas sûr. Mais on sait une chose c’est qu’il ne fait pas de bruit. Silencieux à mort et quand il pose son seau nor, toi-même tu fais avancer sans qu’il ne te ask, comme s’il était ton pater.

5-Le pater

Il est très très très rare de le nyè. Vraiment dans les cas d’exception comme le samedi, un jour du weekend. Ce moment où il fait semblant de help sa go. Masi généralement ce sont des paters qui soit n’ont pas encore de mounas, soit les mounas sont trop petit pour came choquer à la source. Donc tu le vois là oklm devant son récipient, bars croisé ou dans les poches. C’est le seul qui prend d’ailleurs du temps pour biiiieeennn rincer le seau avant de puiser. Pas la porcherie que les mounas font.

6-Les mounas

A tout cassé hein, ceux-ci sont ne dépassent pas la classe de 4ème. Ils sont sales ! Sales ! mollah que même le porc peut les envier. Oui on va dire que c’est normal, que ce sont des mounas et que c’est de leur âge et patati… patata. Mais, est ce qu’on a raison de se réveiller tôt le matin sale comme ils sont ? Il n’y avait pas de l’eau pour se vasse hein, minalmi ! En tout cas, ce sont les gens qui font trop du bruit, qui jouent à dépenser l’eau et after tu entends que oo ! Le robinet est gaté. Mais quand il s’agit des puits comme source d’eau, ne cherche pas trop à comprendre pourquoi l’eau est si salle. Avec un peu de chance une tata va les brass.

7-La palabreuse

Ou celle ci se lève souvent sous la haute tension oo ? Oh ! Quoiqu’il en soit hein, des palabreuses comme elle, il n’y en a pas deux. Le genre de go qui arrive avec les rides plein le visage. Déjà au kwat c’est la go qui ne s’entend pas avec tout le monde et là encore on est diplomate. Donc quand elle décide de débarquer (en fait ce genre de personne avec ou sans coupure d’eau, vont toujours puiser à la source) pardon, il faut l’esquiver. Prête à jouer des coudes avec n’importe qui, …n’importe qui sauf, le chargeur (il y a des limites même dans la folie mon ami). Mais comme dans chaque système, il y en a qui pense que le protocole de mbeng doit s’appliquer partout, il va comprendre ça autrement.

8-Le bureaucrate

Pour lui le désordre et l’injustice sont inacceptables et sera punit de vive voix, tout contrevenant. C’est là que tu comprends pourquoi la palabreuse et lui ne feront pas bon ménage, quel que soit lambda surtout si les deux ont les bassines côtes à côtes. Généralement ça se termine par des « pangalang ! » bruits de seaux jetés au loin. Et quand on les sépare, la palabreuse alias ngo mindang (Attention on ne vise personne ici hein, le vocabulaire letchois susmentionné est utilisé ici à titre illustratif) va sortir son CV. Quand ils n’auront plus la force de crier, seule la soif va rafraîchir leurs idées.

9-Les débatteurs

En parlant d’idée, mollah tu as les hommes de débats. Tout ce qui touche à la politique oo, sports oo, faits divers oo, histoire de go oo tout y passe. Les gars dépassent même ceux qui vont tous les dimanches après la messe sur les plateaux de télévision pour nous raconter les kakans ways. En fait les gars sont souvent sérieux dans leur modèle, comme si leur conversation allait changer le cours de l’histoire. Mais on sait, tout ça c’est à cause du rang, donc il faut bien s’occuper en attendant.

10-L’Edimo

Mollah si tu markam bien de all les récipients, il y en a toujours quelques-uns qui n’appartiennent à personne. Quelqu’un peut faire 10 tours, les récipients sont toujours là. Ou la personne qui les a posés est go nang encore oo ? Oh ! On call le genre ci l’Edimo parce qu’il est un véritable fantôme.

Voilà mollah si tu veux vraiment connaitre qui est qui au Mboa, il faut se réveiller tôt et go à la source. Là-bas pas de monshung, à nu tu vois qui est qui, qui est capable de quoi. Mollah dis-nous lequel te fimba le plus ?




Dans la même catégorie