10 statuts inedits de camerounais sur WhatsApp - Auletch

10 statuts inedits de camerounais sur WhatsApp

Publié le 4 janvier 2016
Par Mota__Savio


watapp

« Tu fais quoi sur Whatsapp ? Cook moi le Kwa-nzapp » chantait SPIDO dans l’un de ses derniers singles. C’est vrai que personne dans ce letch n’est novice en matière de 2.0 ! Il paraît que le moins connecté possède au moins 3 comptes Whatsapp … Cette application est en tête de liste des plus téléchargées au Cameroun. Jamais le vert n’a eu autant de succès auprès des letchois depuis la CAN 2002. Aujourd’hui, personne ne dort. Depuis qu’il y a alors la 3G, qui va rester derrière ? Avec 100F CFA tu surfes comme un Boss. Résultat : C’est chacun qui change son statut sur Whatsapp quand et comme il veut. Du coup, la signification de certains statuts est parfois un genre un genre. Le top ten suivant ne surprendra personne.

1 – « Whatsapp commence à devenir ennuyeux. Trop de virtuel. Moi je veux du concret. » : Le gars a déjà envoyé les « Bjr Miss » les « Slt jolie mignonne » les « Ma chérie je t’emmène où ce soir ? » mais les filles n’ont jamais répondu. Sokcellerie ! En vérité, le gars a mal parce que ses potes lui djoss tous les jours qu’ils ont tué avec une go de Whatsapp (oui c’est possible). Que draguer sur Wha c’est facile jusqu’à (surtout dans les groupes). Que les go send même constamment des selfies sans calé. Le gars est donc vex. Il cherche et veut surtout qu’on donne aussi sa part sur ça. C’est ça qui est alors facile ?

2 – « Fier d’être camerounais » : Tellement le gars a changé de statut qu’il s’est souvenu un jour qu’il etait camerounais. Les ways du genre « Soirée de ouf avec mes potes » ou « La vie c’est quoi ? Il faut t’enjailler » c’est fini. Il comprend enfin que whitiser ne change rien. Que noir c’est noir. Que le pays ci existe vraiment. Que le Cameroun c’est le Cameroun. Que tout le monde est bandit + + Qu’il faut seulement qu’on refasse le pays-ci. Mais qu’il faut se battre pour que les choses changent.

3 – « Whatsapp m’a manqué grave » : Sérieux ? Aucun membre de sa famille ne lui manque hein ! C’est Whatsapp sa part de personne qu’il n’a pas vu depuis. Yosh ! Un peu d’humanité…C’est toujours la solitude là ? Le gars est sûr qu’en se connectant un jour, Whatsapp lui dira en retour « Oui toi aussi tu m’as manqué ». Mouf, toi qui ? Des millions d’utilisateurs dans le monde, c’est toi qu’on va saluer ? D’ici peu, ça sera du genre « Euh…Whatsapp y a rien pour les pauvres ? »

4 – « De retour sur Whatsapp. Tout commence à redevenir normal dans ma vie » : Le gars fait comme ci on l’avait seulement kidnappé. Comme ci il a enfin remboursé toutes ses dettes (où çà ?). Comme ci il ne va plus appelé la fille là (il peut tenter). Comme ci ça mérite même un kongossa au parlement. Franchement, pour nous quoi dedans ? Qui était là-bas quand ça a commencé ? Bèta le gars se confie sur son mur Facebook comme ça on en saura plus sur son « retour ».

5- « Le seigneur est au contrôle » : Éh aaah ! Avant elle avait un financeur. Depuis que c’est fini avec lui, « Ma sœur, l’homme est mauvais ». Hein ? Le type qui est en haut là était là quand ça a commencé ? Non oh ! Maintenant tu marches avec son nom. Faut le laisser en paix. Tu mangeais njoh, tu buvais njoh, tu libérais aussi njoh…donc laisse l’affaire du seigneur est au contrôle là. Assume seulement et gère le retour. Ce n’est pas toi qui disais qu’une fille comme toi mérites mieux ? Tu veux donc quoi ? Il a exaucé tes prières. Amen !

6- « Aimer une fille ne suffit pas » : Mollah il y a 2 explications ici. Premièrement, peut-être que le gars ci est né hier hein ? C’est même un vrai letchois ? Il s’aperçoit enfin que tous les hommes sont des polygames. Lui, le donneur de leçons encore plus. Deuxièmement, soit c’est un suicidaire. Il doit être du genre poète. « Bb j’ai compris qu’on voit mieux avec les yeux qui ont pleuré. Donc, si quelqu’un veut te tuer, bèta il me tue. Je t’aime trop » Hein ? Que quoi ? Mon frère on t’a déjà vendu ? Euuye !

7 – « JJ-5 pour mon anniversaire » : Ma cherie, pardon excuse nous. Toutes les annėes, tu annonces ton anniversaire-chilling-surprise party. Comme nous sommes bêtes, on fait le décompte avec toi . Le jour j, tu tchop, tu jong, mais tu ne reviens jamais nous dire comment c’était. C’est alors bien ma cherie ? Est ce qu’on fait ça ? Alors que le jour où tes notes ne sortent pas au babillard, tu maudis tout le monde. Tu appelles all le moto comme ci la fin du monde est proche. Mami, apprends à partager

8- « Seigneur j’attends aussi mon miracle » : Sa jumelle c’est « Le seigneur est au contrôle ». A la seule différence qu’en plus du vin et de la tchop, elle veut le mariage. C’est la vérité dis-donc !  Le miracle ici ce n’est plus l’argent. Non oh. Elle fatigue les fauteuils de la maison familiale en espérant rencontrer un jeune homme riche et beau ? Zéro, c’était avant. Today, elle veut sauf que quitter les parents même si l’élu n’a pas d’argent …

  Lire aussi : 13 expressions qui prennent un autre sens dans la bouche des camerounais

 

9- « Je n’aime pas les émoticônes » : Toi alors, tu n’es vraiment pas du letch ci. Ta part de Whatsapp là est que comment ? Où est-ce que t’as vu quelqu’un manifesté son mécontentement  en 100 mots alors qu’avec l’émoticône “va chier” il est sûr que tu iras vraiment chier au bord. De plus, c’est venu sauver les gens. Les “grammairiens” en puissance là, bèta envoyé le cœur au lieu d’écrire « Je t’aime ». Comme ça en cas d’erreur, tu peux toujours djoss au destinataire que tu as seulement voulu dire « Ma poitrine me fait mal ».

10- « Hey There ! I’m using Whatsapp » : C’est le statut de base. C’est-à-dire qu’hein…Quand tu t’inscris, c’est ça qui est le statut. Si un gars a ça comme statut, fais attention. C’est un petit piment. Plus sournois que lui tu meurs. Les choses que les enfants vont à la fête là after ils postent ça partout c’est pas son genre. Le mbom fait tout dans le easy. Tu entends seulement qu’il était là. Les machins qu’on appelle Flash là c’est zéro. C’est dans les groupes qu’on voit sa force.

Vous même vous confirmez noon ; maintenant complétez alors…

 

Dans la même catégorie