10 choses que les gens ignorent sur la vie à l’internat

10 choses que les gens ignorent sur la vie à l’internat

Publié le 12 septembre 2019
Par Charly ngon


Faire le choix de vivre dans un internat n’est pas une option que certains élèves aimeraient choisir. Pourtant certains parents estiment que c’est le meilleur endroit pour avoir une bonne éducation. Mais l’internat a ses réalités auxquelles personne n’échappe. Today on vous explique dix choses à savoir de la vie à l’internat.

La vie à l'internat

Source: Fondation espace Afrique

1-Le chef du dortoir

C’est celui qui a la charge de veiller au respect des consignes disciplinaires dans le dortoir. Ce rôle est souvent assumé par un ancien, il est garant de la propreté et du rangement dans le dortoir.  Le gars ne donne pas le lait hein, tous les matins, il veuille  à ce que les lits soient bien dressés avant que tout le monde aille au réfectoire. Au coucher, c’est lui qui instaure le couvre-feu, et malheur à celui qui va essayer de troubler le sommeil des autres, il va d’abord faire un tour dehors, en plus sous le froid.

2-Le réveil matinal

Dans un internat, le réveil matinal se donne soit avec une cloche ou une sonnerie. Lorsque le signal est donné, tout le monde doit se lever aussitôt. Mais il y a les petits malins qui aiment toujours dire « je dors encore peu ». C’est alors là que le chef du dortoir est obligé d’utiliser un ton dur pour mettre tout le monde hors de son lit, « réveillez-vous, tout le monde debout ». Lorsque certains internes traînent à s’exécuter, il emploie la méthode forte, soit en leur versant de l’eau sur le corps ou en tirant leurs couvertures.

3-La toilette du matin

La toilette du matin se fait à pas de course. Pas le temps de discuter, puisqu’il faut le faire en moins de trente minutes. D’ailleurs le chef du dortoir est là pour veiller à cela. Avec la fraîcheur matinale, certains internes évitent la plupart du temps de se laver, préférant se wash comme les westerns. D’autres se brossent juste les dents et le tour est joué.

4-Le petit déjeuner

Le petit déjeuner des internes se compose le plus souvent de pain accompagné de lait ou encore bouillie de maïs. Pour ceux qui ont les possibilités, ils peuvent ajouter du chocolat, du beurre ou la pâte d’arachide ( le fiang). Ses compléments ne sont pas la plupart du temps à l’apporter de tous hein. Il faut vite manger pour aller se préparer pour l’école, seuls ceux qui doivent faire la vaisselle peuvent attendre..

5-Les fils de…

Dans les internats vous allez toujours les muna for… Ils se distinguent la plupart du temps des autres par rapport à ce qu’ils possèdent. Les fringues à la mode et l’argent de poche. A l’internat, il y a une réalité qui touche tout sans exception ; la galère. Lorsqu’elle survient, vient alors voir ses muna for … pour s’en sortir vendent leurs ways, parfois à des prix qui sont loin de l’achat. Quand les gars ont tout vendu, le jour qu’il faut rentrer, ils n’ont qu’un petit sac.

6-Les visites

Lorsqu’un interne s’attend à recevoir une visite, il explose de joie comme une fille qui attend son mbenguiste à l’aéroport. Le gars saute dans tous les coins, parce que une visite est synonyme de provisions et parfois d’argent de poche. C’est aussi le moment pour un interne de revoir sa famille, prendre les nouvelles de ses anciens camarades et amis du quartier. Ça devient douloureux lorsque le moment de se séparer arrive.

7-Les sorties

Dans certains internats, les internes ont droit a une sortie par mois. Mais il arrive que certains internes escalader la barrière dans la nuit pour aller enjoy dans une boite de nuit avec les copains, parfois ils le font avec la complicité de certains gardiens qui reçoivent en contre partie de l’argent. Le jour où ça ham, père le gars va d’ignorer ho ha.

8-Les corvées

La vie à l’internat ressemble à quelques exceptions prêtes à celle qu’on mène auprès de sa famille. Seulement là bas, aucun n’interne n’a le droit de refuser d’effectuer une tâche. Pas les ways que oh je suis fatigué, oh je vais faire après. Mollah tu tentes un peu, il y a toujours un surveillant qui est là pour gérer ce genre de situation.

9-Les nouveaux

Ce sont ceux qui découvrent l’internat pour la première fois. D’ailleurs quand les gars arrivent le premier jour, on peut même lire la tristesse et la peur sur leurs visages. Tellement ils sont stressés que, on comprend très vite qu’ils n’avaient jamais songé un jour se retrouver dans un tel environnement réputé être exigeant en matière de discipline. La plupart sont là justement parce que certains parents ont estimé que c’est le lieu par excellence pour leur enfant de recevoir une bonne éducation. C’est alors vrai ça ? Dans leurs têtes, ils savent déjà que les choses ne seront plus comme avant.

10- Les anciens

Ils sont considérés comme les grands frères, ils sont là depuis, ils connaissent bien comment fonctionne l’internat.  Ils sont souvent chargés d’aider les nouveaux arrivants à s’intégrer. Ceci passe par le bizutage, mollah tu vas te plaindre chez qui. Tu as bring tes tchop, les gars récupèrent sans ton avis. Parfois ils s’obligent les plus jeunes à faire certaines tâches à leur place. Dit alors non, tu vas respecter le code. De fois ils savent aussi se monter protecteur dans certaines situations. C’est aussi ça leur rôle au-delà des brimades qu’ils peuvent infliger de temps en temps pour affirmer leur autorité.




 

 

 

 

 

 

Dans la même catégorie