10 choses à éviter lorsqu’on vit toujours chez les parents

10 choses à éviter lorsqu’on vit toujours chez les parents

Publié le 5 mars 2018
Par Sandrine Mireille

La piaule des parents c’est notre  first  lieu d’habitation. Il est donc normal qu’on se dise aussi que c’est notre piaule. Sauf que les parents ne se cachent pas souvent pour le faire savoir « ici c’est ma maison, celui qui ne veut pas se plier à ma discipline, il sort, il va chez lui ». Au Letch, on comprend et on vous propose une liste de 10 faux ways que les munas font et qui énervent les parents. 

 

1- Refuser de faire les petits travaux de la maison :  Pour les parents qui ont plusieurs mouna, c’est une potentielle main d’œuvre à la piaule pour faire ce qu’ils call « les petits travaux » : casser le bois, aller bock les dames-jeannes d’eau à 5 kms de la maison, aller bock le nkwa xxl du market quand la mater back… Sauf qu’il y’a toujours certains mouna qui sortent du ventre avec leur spirit à part. Ils think que le work-là nooor c’est pour les autres, eux ils sont seulement là pour accompagner dans le processus de tchop. Une situation que certaines maters acceptent souvent si ce dernier porte le nom d’un membre de sa famille. Ce qui bring le plus souvent des tensions, heureusement que le pater est là pour remettre les choses à l’ordre en disant : « hooo toi-là qui je jongle pour laver les assiettes, vas me laver çà dans les 5 min qui suivent et dépêches-toi ». Cette gestion en grand  du pater rétablit le calme et les grimaces des autres ne se font pas attendre « bleuuuurk, tu croyais quoi ? qu’il y’a les gens ici pour manger et d’autres pour travailler non ? Assia  ».

2- Prendre les choses sans permission : S’il y a bien une chose qui rend le plus souvent difficile la vie en communauté, ce sont les ways du genre prendre la chose de l’autre sans permission.  Qui n’a jamais voulu use en cachette  le dernier parfum  de sa mère qui sent bon là jusqu’ààààà, un parfum qu’elle achète en faisant une bonne comptabilité sur l’argent des rations. Tout ça pour qu’on dit « humm, comment tu sens bon aujourd’hui comme-ça ? » toi-même, tu confirmes avec un petit sourire en coin, merde les gens sont courageux ici dehors. Le pb arrive quand la rémé découvre ton système 4-4-2  sur son parfum. Mollah, tu vas gérer le retour une place, c’est le jour là que tu comprendras pourquoi ton père dit souvent que la bouche de sa femme peut donner l’AVC a un bébé de six mois.

3- Sortir sans demander la permission : C’est dans les gènes des êtres humains de yamo défier l’autorité, demandez un peu à Adam si vous le voyez de vous expliquer ce qui s’est passé dans le jardin d’Eden. Toi-même tu vas confirmer l’autre-ci. Sauf que lorsque tu stay chez les parents, il y’a les règles à respecter comme au commissariat. D’ailleurs c’est la raison pour laquelle le couvre-feu existe, sauf qu’ici tu as run en sous-marin, même le chien qui aime aboyer « hou hou hou » ne t’a pas vu. En backant, tu es obligé de johnny comme un chat qui fantasme sur la souris qu’il va tchop au petit déjeuner  c’est-à-dire très doucement de peur qu’on tue ton charisme en te demandant « je dis heiiiin, qui marche là dehors ? » tout cela avec la voix qu’il faut.

lire la suite en cliquant sur le bouton ci-dessous




Dans la même catégorie

43 Partages
Partagez42
Tweetez1
WhatsApp
Pocket